Posté le 17/03/2022
22247 vues
Partager sur ...

66 commentaires

  1. genevieve79

     » Une réforme de la réglementation « Commercialisation de matériel de reproduction des végétaux » est actuellement en cours au niveau européen et dans ce cadre, la Commission européenne consulte les citoyen.ne.s pour connaître leur avis. C’est LE moment où jamais pour s’exprimer sur ce sujet épineux de la réglementation sur la circulation des semences, réglementation qui nous concerne toutes et tous, aussi bien maraîcher.ère.s que céréalier.ère.s, meunier.ère.s, jardinier.ière.s, producteur.trice.s/vendeur.se.s de semences ou tout simplement mangeur.se.s !
    Une consultation ouverte à toutes et tous est notamment en ligne jusqu’au 27 mars 2022 : https://urlz.fr/hH9c
    Plus d’information sur le site du Réseau Semences Paysannes « 

    • seul Kokopelli a pu resister en partie ; kokopelli-semences.fr/
      Kokopelli, fer de lance de la préservation et de la distribution de graines et de plants biologiques, libres de droits et reproductibles. Les en-semenciers ont déjà depuis qq années (plus de 15 ans) obligés les semences transgeniques aux paysans. qui ont été surveillé par prélèvements dans leurs champs pour vérifier que les grains avaient bien été achetés et non replantés avec ceux de leurs dernières moissons. Le Ricardo est en retard de qq années

      • Saidani

        Trop bizarre je n’ arrive plus à ouvrir les mails depuis ma boîte email….

      • Pascal Lépinay

        Vous oubliez La ferme de Sainte Marthe, pionnier de la conservation des semences paysannes, créé par Philippe Debrosse.

    • Marie

      Merci pour le lien.
      Pour participer, il faut s’enregistrer avec « la carte d’identité électronique » ou un identifiant des GAFA.
      Nos avis ne sont pas anonymes, donc si on pense mal, que va-t-il nous arriver ?
      Le contrôle social est déjà en place…

      • Athena

        Pourquoi avoir écrit comme ça? Merci de ne pas écrire avec ce style infect

    • Marie

      Ils sont malades.
      Qu’ils cessent de polluer les terres de jardin avec leurs chemtrails et autres sables pseudo-sahariens. On ne veut pas de leurs légumes et fruits trafiqués.

    • Klaus Rabba

      « La Commission européenne consulte les citoyens.ne.s pour connaître leur avis » et se moquera bien sûr notre l’opinion comme citoyens, comme elle l’a fait pour la vote de la Constitution Européenne et le changement d’heure été/hiver. La présidente de la Commission européenne, Mme von der Leyen, qui n’a jamais été élue, ne se sent redevable qu’au pont transatlantique et à l’industrie, et non aux citoyens.

    • Bonjour, regardez les fresques de l’aéroport de Denver; ces réserves sont prévues pour l’après apocalypse et pour avoir un contrôle total sur l’alimentaire. Il n’y aura plus d’abeilles donc plus de potager particulier…

    • Winny

      Qd je vois quelqu’Un utiliser l’écriture Inclusive, j’ai tous les clignotants qui virent à l’orange.

  2. Corinne Gouttenoire

    Bonjour Richard et merci
    Il est temps d acquérir de la terre et de pratiquer la permaculture pour récolter ses propres semences.
    L objectif est bien de vacciner la population de demain à travers la nourriture
    Les chemtrails servent ils à stériliser la terre ??
    Que Dieu nous bénisse et nous vienne en aide.
    Bonne journée à bientôt .😘🕊💒💖🌱

    • fafia

      oui Seigneur délivre nous de l’empire satanique !!!!!

  3. orion

    Lorsque cette civilisation sera sur le point de s’autodétruire, c’est bien parti pour, ils viendront surtout piocher dans les étales.
    Les rescapés d’un éventuel cataclysme à l’échelle mondiale et/ou de leur 3ème GM qu’ils semblent chérir, ramasseront les miettes une fois de plus !!
    Les deux 1ère semblent ne pas avoir servi de leçon !

    La position géographique du bunker n’est surement pas le fruit du hasard…..

    • Monique

      Merci Richard. Il n’est pas certain que cette banque de semences OGM sera un jour exploitée car la guerre est à nos portes. Si on en croit les apparitions mariales, cette guerre devrait intervenir sous peu. Nous ne pourrons pas y échapper. Dès lors que les hommes se sont laissés berner par la pandémie, le mal était fait et cela semble irrécupérable. Bien à vous

  4. Je savais que cette banque de graines existait depuis pas mal d’années déjà, à titre conservatoire, mais l’intervention de Bill Gates dans le système me paraît tout à fait nouvelle. Si c’est le cas, c’est effectivement un très grand danger pour notre avenir.

    • Marie

      Comme vous, je connaissais cette banque de graines présentée comme un réservoir de ressources naturelles à conserver précieusement.
      Ce psychopathe de GATES a par ailleurs beaucoup investi dans des terres agricoles, son programme me semble clair puisqu’il milite pour la dépopulation.

  5. geffroy

    c’est machiavélique ! avec monsanto nombre de pauvres paysans ne peuvent plus planter autre que ses saloperies d’ogm. Jusqu’à quand notre terre va engendrer de tels assassins

    • Tina

      Lokopelli et bien d’autres vendent désormais des graines paysans

      • Sampai

        Si je puis me permettre Tina, « kokopelli » !
        Salutations

  6. RIVELON P

    Quand je vois qu’un des torchons de Bill Gates se vend chez Nature et Découvertes, j’en reste pantois…

    • Lapalisse

      Pourtant, ces magasins Nature et Découverte ne se trouvent que dans des grandes zones commerciales, donc on peut aisément deviner que cette chaîne ou franchise relève toujours de la même clique.

  7. Si je sors un être vivant de son environnement, cela signifie que l’être vivant ne va plus évoluer alors que l’environnement va continuer à évoluer. Lorsque je le remettrais dans un environnement qui aura évolué, il sera inadapté sans qu’il soit possible de savoir pourquoi. Il en va de même pour les choses. Si je stocke un téléphone du siècle dernier, il n’est plus adapté à l’environnement. Je ne peux rien en faire.
    Tout cela montre juste à quel point les gens qui pensent cela sont eux-mêmes inadaptés. Ils vivent dans un monde figé. Je ne sais pas exprimer à que point ils sont stupides.

  8. Il est temps, plus que temps, de créer des réseaux d’entraide pour nous préserver et, qui sait, peut-être même des territoires « francs »… Tiens « France », c’est un peu l’idée, non ?

    • HEBRAUD

      Pour les réseaux d’entraide, voir le site SOLARIS-france.org…
      Merci Richard pour ces posts.

  9. Soiz

    Merci Richard, en effet déjà nos graines d’origine, celles que la nature nous a offertes, celles de l’abondance toujours renouvelée, nous ont été confisquées et aujourd’hui ce ne sont pratiquement plus que des graines OGM qui sont vendues et cultivées de sorte que le renouvellement des cultures se fasse en passant par la caisse chaque année. Qu’ont-ils encore inventé de pire dans ce laboratoire ? Une modification de notre ADN par l’alimentation pour inventer une nouvelle espèce animale et la breveter ? L’humanité doit-elle vraiment subir toutes ces expériences de dingues ? Comment les empêcher de nuire plus longtemps à la vie ?

  10. MAURICE BURNET

    Bravo, pas d’autres commentaires,encore BRAVO!!!

  11. Olivierdelibourne

    Bonjour Richard et Natacha, Oui c’est un hold-up dont l’objectif n’est pas le conservatoire de la diversité des semences, mais la réserve du grand laboratoire qui produira (produit déjà) les semences imposée aux agriculteurs. Mais c’est une situation qui existe hélas déjà (et qui a provoqué des révoltes notamment en Inde). La financiarisation des semences et de l’alimentation est une des plaies du monde qui crée notamment des famines. Dans les 10 dernières années, nous avons connu 9 campagnes successives de bonnes récoltes mondiales. Pour l’ensemble des céréales, du riz et du soja, la production totale a augmenté de 23 % alors que la population mondiale augmentait de 10,5 %. Cela permettrait de donner 404 kilos par habitant et par an dans le monde. Il y a néanmoins 800 millions de personnes qui ne mangent pas à leur faim et presque 2 mds en surpoids.

  12. Sophie

    Bonjour Monsieur,
    J’apprecie bcp vos vidéos. J’ai juste une remarque sur celle ci. Nous sommes agriculteurs. Nous sommes loin de nous réjouir de l’augmentation du prix du blé. C’est pour nous une situation très inquiétante. Vous parlez de l’utilisation massive d’engrais. Les agriculteurs n’ont pas les moyens de gaspiller leur argent en surdosant les engrais. Les cours de l’engrais azoté ont été multipliés par 4 et les quantités disponibles sont insuffisantes. L’augmentation du prix du blé à 300 euros ne compense pas l’augmentation de l’azote. Les agriculteurs vont faire une moisson cet été mais pas certain en 2023 ou tout du moins pas dans les quantités habituelles faute d’engrais. C’est très préoccupant. L’obligation des 4% de jachère est impensable sauf si ils veulent affamer les populations.

    • Marie

      Bonjour Sophie.
      Merci pour votre commentaire tout à fait pertinent.
      Macron a annoncé ces jours-ci qu’il fallait s’attendre à des pénuries alimentaires et des famines d’ici à 12/18 mois.
      Il nous prévient…

  13. Emma Marsot-Picard

    Ça va avec tout le reste ! C la preuve que ce sont ces fous qui œuvrent depuis plusieurs siècles en secret et qui se sont iniltrés partout qui dominent et dirigent le monde. Tout ce qui se passe aujourd’hui est fait pour mette en place par phases successives LEUR Ordre Mondialiste, multipolaire au départ, et instaurer un système qui n’aura plus rien d’humain et ne sera p’us vraiment la Vie ! J’aurais voulu croire quil y aurait des zones protégées et libres pour ceux qui ne veulent pas vivre ainsi (30%?) mais je me rends compte que C un RÊVE 😴 et que ceux là veulent tout posséder sans, rien concéder (à moins d’y être obligés ? ).
    Que peut on faire dites, moi ? La simple conscience suffira telle? Je ne sais pas! Mais depuis 2 ans la démocratie et toute dignité, décence morale, respect, ou honnêteté iontt cessé de faire partie du jeu, aucune constance ne peut plus, s’établir ni donc aucune harmonie. Dans ce chaos voulu, je ne vous aucun horizon viable, et ce monde sans âme n’est déjà plus le mien. Courage à tous.

  14. cellu

    super Ricardo! Grand merci pour tes analyses et rapports journalistiques!!! Restons vigilants et préservons nos libertés.

  15. Mirko maya

    Bonjour RICHARD. Merci. 👍👍🙏🙏

  16. Sol Ange

    Beaucoup de plantes que vous achetez en jardinerie sont hybrides. Qui ne peuvent se reproduire si vous gardez les graines. C’est mains mises sur toutes choses afin d’exploiter et vendre. Vous ne posséderez plus rien de ce que vous offre la nature. Même l’engrais fait avec les orties est interdit. Il faut apprendre à se nourrir et apprendre à se soigner avec les plantes. J’ai toujours produits des pêchers, caseilles et autres que je donne. Que diable, ne nous laissons pas faire ! Créons notre propre banque perso locale, échangeons nos graines et Kokopellis est là pour compléter.
    https://kokopelli-semences.fr/fr/

  17. njama

    Les semences naturelles sont simplement « séquestrées » dans l’arche de Noé végétale du Svalbard par le lobby des semenciers parce qu’elles ne peuvent pas être brevetées et qu’elles feraient concurrence aux semences OGM.
    Mais c’est seulement une fuite en avant capitaliste qui passe par l’interdiction de ces semences paysannes par l’entremise de politiques corrompues qui portent atteinte à nos droits fondamentaux, aux droits « ancestraux » de pouvoir replanter ses semences, de les échanger librement…
    Une fuite en avant, car comme l’explique Pascal Poot*, les mines de phosphates qui servent pour produire les engrais de cette agriculture moderne intensive sont en cours d’épuisement, et que dans un avenir proche les rendements chuteront grave ce qui risque de provoquer des famines.

    * Dans l’Hérault, Pascal Poot cultive 450 variétés de légumes anciens résistant à la sécheresse. Sa recette : ni arrosage ni produits phytosanitaires.
    « Je fais en sorte que les plantes apprennent des choses au cours de leur vie et les transmettent à leurs descendantes. Par exemple, j’ai décidé de ne plus les soigner pour qu’elles soient résistantes aux maladies. […] Il y a eu un peu des pertes, mais les plantes ont très vite appris à résister. En développant leur système immunitaire, on multiplie la quantité d’antioxydant et de vitamines. » Pascal Poot
    (6’17) https://www.youtube.com/watch?v=o7_76Z76_28
    Je vous conseille de le découvrir … il est passionnant, vous trouverez d’autres vidéos sur YT, faites connaître notre avenir en dépend…
    https://www.lepotagerdesante.com/content/4-a-propos-de-nous
    Peut-être que Richard pourrait aller le rencontrer s’il est toujours dans l’Hérault…

  18. Claudia

    Bill Gates est un grand malade ainsi que tous les autres autour de lui 🤮 Vivement que ça se termine pour ces psychopathes !
    Merci 🙏 Richard

  19. Phil

    Les sources, NDC, ce serait du vrai professionnalisme, diantre !!!!

    C’est qui ce gars qui traverse la France sans cesse du nord au sud d’est en ouest et qui se plaint que le carburant est cher ?

  20. Merci Richard pour cette information, qui ne réjouit pas les coeurs………encore ce gros richard, quand va t il disparaître de la planète!!!!!!!!!!!!!!!!!désolée de dire ça. On n’a pas besoin de ce genre d’espèces. Nos agriculteurs savent comment et quand planter. En principe, ils sont là de génération en génération……………….Bon courage à eux……………..

  21. Isalka

    En effet, et ils essayent de faire en sorte de tout breveter. Ça me paraît compliqué. Ils n’y arriveront pas. Déjà en Inde, ils ne veulent plus entendre parler de Monsanto et de ses semences OGM.

  22. Sampai

    Bonjour Ricardo, ce laboratoire tu l’as dit toi même, existe depuis 2006 et beaucoup de gens étaient au courant, si tu veux des sujets anxiogènes, je peux t’en trouver des dizaines dont tu n’as même pas idée mais ce n’est pas le but, l’actualité est déjà assez chargé, tu ne trouves pas ?
    Il me semble depuis quelques temps, que tu ne vois plus que le verre à moitié vide !
    Si je puis me permettre, essayes de trouver des sujets positifs et il y en a crois-moi, il suffit de les chercher, loin de moi l’idée de me pauser en donneur de leçons mais les gens ont besoin d’espérer, c’est vital de se projeter dans un monde meilleur et ce n’est pas comme cela que tu vas les rassurer, ils faut les faire ESPÉRER, il est indispensable de les aider à modifier leur perception, c’est la seule façon de changer le monde, nous avons ce pouvoir en nous et ils le savent (NOW), c’est pour cette raison qu’ils nous font baigner en permanence dans la peur, l’incertitude, le désespoir, ils ont la hantise que nous découvrions cette force qui est en chacun de nous !

  23. Benoît

    Oui Ricardo, ce projet est de première importance !

    Cette mesure A ELLE SEULE illustre bien le niveau de malfaisance de la gouvernance mondiale à laquelle nous sommes assujettis…

    Nous y retrouvons d’ailleurs encore et toujours les mêmes (comme Tintin rencontre toujours Rastapopoulos dans les sales coups, où qu’il se trouve), car le haut d’une pyramide réunit toujours une quantité restreinte d’individus.

    Cette information n’est d’ailleurs pas nouvelle, car l’Etat Profond a déjà breveté l’essentiel de la biodiversité végétale pour se l’approprier, en veillant au passage à son extinction progressive tout au long des dernières décennies.

    Le torpillage des médecines naturelles, la fermeture des herboristeries et la fin du remboursement de l’homéopathie ne sont quelques signes forts qui n’inquiètent malheureusement pas outre mesure les citoyens ordinaires…

  24. XAVIER

    Pour alimenter des humains génétiquement modifiés (les vaccinés) ; il faut une alimentation génétiquement modifié ! ça se tient ! C’est logique!
    D’ailleurs ils ont commencés depuis longtemps avec le soja OGM ; on se rappelle tous des revendications de José Bové . Non mais sérieusement la filière agricole et
    les agriculteurs ne se laisseront pas faire !! Mais attention si jamais les paysans n’ont pas assez d’engrais azotés : il n’y aura pas de blé ! . L’état profond le sait très bien et ils feront croire aux gens que tout cela est à cause de Poutine! Faut arrêter de nous prendre pour des cons !!
    C’est la période des élections ; il faut se faire entendre !

  25. Rick Mou

    Bonjour Richard et la communauté

    Je m’inquiète car on ne voit plus Natacha, que devient-elle ?

  26. Séverine DENIS

    Cette banque des semences du monde végétal a fait l’objet de plusieurs articles il y a une dizaine d’années. J’avais relayé cet article et à l’époque, mes amis, personne autour de moi n’a levé un sourcil.

    Comme disent cyniquement les fabricants de l’enfer qui se déploie sous nos yeux effarés : « pendant que vous commencez à comprendre ce que nous faisons, nous travaillons déjà à ce que vous commencerez à comprendre dans 20 ans ».

    Et oui, le manque de curiosité, la perte du goût de lire, d’étudier et de comprendre a amené exactement la majorité là où maintenant elle pleure…

  27. LAHAINE

    Oui, oui bien sur il faut conserver les vielles semences, il y avait un reportage sur ce site, y a rien de caché. En fait ils conservent tous ce qu’ils peuvent ou cas ou ça fait BOUM ou des martiens viendraient nous pourrir la vie, avant les banques de spermes et ovules, pourquoi ne pas conserver les semences des plantes, fleurs, gène animal ect.. en attendant de ressusciter les morts et de trouver la vie éternelle, mais l’homme en est incapable, dieu a tout permis sauf ça. Youssef Hindi ne se prend pas pour une merde, encore un profiteur mais il pullulent dans ce monde de pourritures, un visionnaire de pacotille. Pour le moment ce sujet n’est pas très intéressant, de toute façon pour nourrir toute cette populace, faut forcement contourner la nature. Pour le moment il faut juste sortir de cette crise de plandemie et de conflit durablement qu’on tentent encore d’intégrer et de nous vendre par ces MERDIAS poisons mortelle et qu’il faudra éliminer de la surface de la planète sans discussions. Beaucoup de prétendant et peu d’élus. TV+MERDAIS+TOUBIBS ESCROCS = A ABATTRE SANS MODÉRATION OU PITIÉ

    Bravo Ricardo, on y va, on fonce tout droit vers un autre monde que l’on désire pas. N’oublions pas.

  28. J.

    Bonjour Richard ; hier le 16 mars 2022 à Montréal ; Ils nous ont balancé des chemtrails ! Ce sont vraiment des pourritures tous ces gens.

    • ramatuel

      Nous aussi en Bretagne on y a eu droit. Les épandages n’ont jamais cessé.

  29. Christian

    Tout ce processus eugéniste est en cours depuis le début de l’ère industrielle ,tout est fait pour rendre les agriculteurs dépendant à tout les niveaux, tout doit être marchand et profitable de sorte que l’on a plus le temps de donner du soin aux choses ,c’est vrai pour l’agriculture ,mais aussi dans les autres domaines, c’est ça le matérialisme; c’est rentable et c’est moche .Mais il faut voir que tout cela est possible parce que les gens adhèrent massivement à ce système autrement ça ne serait pas possible et c’est là où intervient la conscience, car seul une prise de conscience des individus ,sur le fait que nous allons dans le mur peut faire que les choses changes .Les biologistes voient l’origine, de toute chose dans les gênes ,c’est le monde d’aujourd’hui matérialiste; les philosophes dans la pensée ,ça sera je l’espère le monde de demain

  30. chrétienne

    Cette banque de semences en Norvège m’a toujours laissée un peu perplexe, notamment parce que des semences ne se conservent pas éternellement, mais a priori quelques années tout au plus. Mais, si l’objectif est tout autre que la préservation de la biodiversité végétale, on comprend mieux !

  31. Jack
  32. Elsa

    Heureusement que les OGMs ne sont pas viables dans la nature. Demandez aux cultivateurs indiens ruinés de coton OGM, ou bien les cultivateurs américains ruinés de céréales OGMs toutes contaminées à l’ergot. Et heureusement il y a Kokopelli pour les aider à reprendre des cultures naturelles !
    Cela étant dit, il faut lutter activement contre Monsanto, signer des pétitions contre le glyphosate et boycotter Bayer-Monsanto maintenant que ce non-sens américain est devenu européen.

  33. ka

    c’est déjà fait depuis les années 90/// le transgénique ne se replante pas !!!!! suis épuisée.. chaque humain aurait du le savoir depuis .. bien bien longtemps !!! j’en pleure .. toutes ces infos si importantes mais BIEN TROP TARDIVES !!!!! plus de mots.

  34. Lachaud

    Pour votre sécurité, vous n’aurez plus aucune liberté !
    Voilà le monde de demain qu’on nous prépare et qu’on va laisser à nos enfants.

  35. Charlie123

    Kokopelli : Semences biologiques, libres de droits et reproductibles.
    Site : https://kokopelli-semences.fr/fr/
    « Nous revendiquons l’abolition pure et simple de toutes formes d’agriculture et de médecine fondées sur la mort, sur les produits chimiques et sur les chimères génétiques. »

  36. NATHALIE

    Et tout cela au nom du bien. Vous n’aurez plus rien et vous serez heureux! Quel monde de dingues !

  37. Bullshit

    C’est comme les vaccins frelatés ….c’est pour votre bien …les gueux ….la clique pense à votre santé !
    Il reste Kokopelli qui a eu beaucoup de problèmes avec le Reich Européen ….. Kokopelli est visionnaire, car ils ont des semences anciennes uniques ….. que le Reich veut faire disparaître …Le nouvel ordre mondial sous nos yeux ….et la mondialisation qui a enrichit les 1% en milliards et appauvrit les 99% ….avant l’euthanasie finale !

  38. Adélie

    Le 26 février 2008 fut inauguré l’un des plus étranges musées de l’histoire. Son appellation officielle de Svalbard Global Seed Vault (Coffre-fort global de semences de Svalbard) désigne un bunker d’une capacité de stockage de 1500m3, profondément enfoncé dans la roche de l’île de Spitzbergen dans les Svalbard, archipel norvégien dans l’océan Arctique. Ce bunker, que les Anglo-Saxons appellent le « coffre-fort du jugement dernier » et les francophones « l’Arche de Noé végétale », est censé conserver « pour l’éternité » des échantillons de semences de tout ce qui pousse, ou presque, sur notre planète. Doté de murs de béton armé de 1m d’épaisseur, il possède des portes doubles anti-explosions, des détecteurs de mouvement, et l’on y accède à travers deux sas consécutifs. A terme, il pourra accueillir quatre millions d’échantillons de semences.

    Tous les médias mondiaux ont marqué cet évènement en le saluant comme un œuvre désintéressée et salvatrice pour la biodiversité. Les reportages, même de la part de correspondants dépêchés sur place, demeuraient en général vagues et naïfs quant aux origines de cette initiative et, surtout à son financement. Il était sous-entendu qu’il s’agissait d’une initiative du gouvernement de la Norvège, appuyée par la Fondation Bill et Melinda Gates, actuellement la plus puissante fondation privée au monde dont les comptes sont publiquement connus.

    La seule menace

    Il est étrange et préoccupant que cette initiative n’ait pas fait l’objet d’une plus grande curiosité de la part des journalistes et des enquêteurs. En tout premier lieu, le communiqué de presse du gouvernement norvégien aurait déjà dû leur mettre la puce à l’oreille. Tout cet investissement était consenti, annonçait-il en effet, « de sorte que la diversité végétale puisse être préservée pour l’avenir ».

    Personne ne semble avoir songé à dresser le catalogue des menaces qui mettraient en périls la diversité végétale à l’avenir. Les semences agricoles sont déjà toutes conservées dans diverses réserves protégées aux quatre coins de la terre. La seule menace en vue – hormis un cataclysme qui détruirait la planète entière et, du même coup, supprimerait le problème – c’est la substitution graduelle des semences naturelles, ou issues de la recherche traditionnelle, par des semences OGM qu’impose l’industrie agro-alimentaire.

    Les loups gardent la bergerie

    Ayant fait cette observation, le chercheur doté de bon sens se serait aussitôt penché sur la liste des mécènes et des exécutants du projet. L’Etat norvégien, bien qu’appuyé en l’occurrence par l’ONU, n’est en effet que l’agent de relation publique d’un groupe d’investisseurs très intéressant. Commençons par le commencement.

    L’organisme en charge de la gestion du projet Svalbard s’appelle GCDT, Global Crop Diversity Trust – Trust planétaire pour la diversité des cultures. Une telle appellation semble investir cette organisation d’une responsabilité immense et universelle. En réalité, le GCDT a été fondé par la FAO et par Bioversity International, une filiale du CGIAR ( groupe Consultatif International sur la Recherche Agricole). Si l’on met de côté les organisation internationales officielles comme la FAO, qui ne servent ici que de caution passive, cette généalogie nous fait remonter directement à la Fondation Rockefeller, qui créa le CGIAR dès le début des années 70 afin de contrôler la politique agricole mondiale.

    En plus des fondations Rockefeller et Gates, la liste des donateurs du projet Svalbard comporte tous les géants des OGM, Dupont-Pioneer Hibred, Monsanto et Syngenta…..En d’autres termes, les mécènes de « l’Arche de Noé » sont ceux-là même qui font peser la plus grande menace sur la biodiversité planétaire. Ce sont les loups qui gardent la bergerie.

    Les OGM – un pacte avec le diable.

    Dans une enquête récemment parue sur les origines et « l’agenda secret » du programme OGM le chercheur William F.Engdahl met en évidence le rôle central de quelques entreprises, sinon de quelques personnes, dans la création et la diffusion des organismes génétiquement modifiées au sein de la chaîne alimentaire.

    Il est établi – mais peu connu du grand public – que l’introduction des OGM dans l’alimentation n’a résolu aucun des problèmes (famine, résistance des plantes aux herbicides), que ces technologies prétendaient résoudre. Les plantes (et animaux) OGM ne sont ni plus nutritives, ni plus productives que les organismes issus de la sélection traditionnelle. En revanche, elles ont de grands avantages pour les fournisseurs. Notamment celui de lier le paysan au grainetier en l’obligeant à racheter chaque année des semences qui ne peuvent se reproduire.

    La plupart des semences OGM ne sont pas stériles, c’est aussi un de leurs problèmes. Les grainetiers veulent se lier les agriculteurs parce qu’ils veulent leur revendre des semences chaque année. Les agriculteurs voulant cultiver des OGM se lient par contrat au grainetier et s’engagent à ne pas re-semer une partie de leur récolte qu’ils auraient réservée à cet effet.

    Les infractions sont très sévèrement punies.

    Des milliers de suicides dans la paysannerie du tiers-monde sont dus au sur endettement des paysans auprès de leurs fournisseurs.

    Le monde à la manière des Rockefeller.

    L’enquête d’Engadahl montre bien que l’apparition des OGM n’est due ni à l’évolution naturelle de la recherche scientifique, ni à des besoins que les espèces traditionnelles auraient été incapables de combler. En réalité les investissements colossaux consentis dans cette recherche foncièrement décevante obéissaient à la volonté clairement exprimée de contrôler les populations au travers de la nourriture.

    Éclairant une zone d’ombre soigneusement dissimulée depuis des décennies, Engdahl rappelle que la même Fondation avait développé bien avant la IIe guerre mondiale, un projet de contrôle de population – appelé « le Projet » tout court, tant il était ambitieux – au travers de l’eugénisme.

    L’eugénisme, aujourd’hui mis sur le compte du nazisme, avait été une idéologie en vogue dans tout le monde occidental dès les années 1880. les États-Unis, en particulier, fondaient des programmes officiels de « sélection de l’espèce » sur le perfectionnement scientifique de la race humaine. En ces domaines, la Fondation Rockefeller avait servi de modèle à la politique eugéniste de l’Allemagne hitlérienne. Elle l’avait même financée !

    L’eugénisme ayant été compromis dans son idée par les excès du nazisme et la défaite d’Hitler, les Rockefeller, guidés par l’idée fixe que la Terre était trop et trop mal peuplée, décidèrent de poursuivre leur Projet par d’autres voies. Ainsi que l’a exprimé leur éminence grise Henry Kissinger avec son habituel cynisme, contrôler le pétrole ne suffisait plus : il ne s’agissait pas d’influencer l’économie, mais bien de déterminer le comportement même des individus, entre autres leur capacité et leur envie de reproduction. D’où la mise en place d’une stratégie de prédation alimentaire initiée par la fameuse « révolution verte ».

    Eugénisme et génie génétique

    C’est lors d’un voyage au Mexique en 1946 que Nelson Rockefeller lança la « révolution verte » avec Henry Wallace, ancien secrétaire d’Etat à l’Agriculture et fondateur de la compagnie agricole Pioneer. Le but déclaré en était la résolution à grande échelle du problème de la faim dans le monde, et en particulier dans des pays où la Fondation était active. En réalité, il s’agissait d’une opération de propagande humanitaire couvrant un plan plus concret : développer une industrie agroalimentaire mondialisée sur laquelle la famille Rockefeller pourrait établir son monopole, comme elle l’avait fait dans l’industrie pétrolière à la fin du XIXe siècle. Ce plan incluait le financement par la Fondation Rockefeller de recherches qui allaient développer quelques années plus tard le génie génétique des plantes et des animaux.

    Le volet « Eugénisme » et le volet « OGM » ne sont que les deux versants d’une idée obsessionnelle de la dynastie Rockefeller : réduire la population mondiale et la soumettre à un contrôle centralisé de manière à abolir guerres et conflits. Les passerelles entre les deux versants sont encore évidentes pour qui veut bien regarder.

    Ainsi, le conseil du GCDT, l’organisme en charge de la gestion de Svalbard, est présidé par Margaret Catley-Carlson, une Canadienne également présente au comité consultatif du groupe Suez Lyonnaise des Eaux, l’une des plus grandes société privées de l’eau. Jusqu’en 1998, Mme Catley-Carlson présidait aussi le Comité sur la Population établi à New York, l’organisation de réduction des populations de John D.Rockefeller, créé en 1952 pour faciliter son programme eugéniste sous couvert de promotion du planning familial de la stérilisation et du « contrôle de la population » des pays en voie de développement.

    Entre les mains d’un gouvernement mondial

    A la lumière de ces faits, la construction de l’absurde mausolée à graines dans l’Arctique revêt une signification nouvelle. Ceux qui, demain, disposeront des « matrices originales » de toutes les espèces végétales de la Création, sont ceux-là même qui s’efforcent de supplanter ces dernières par des espèces dont ils détiennent le brevet. Et il s’agit du même noyau de gens, extrêmement réduit, qui finance et fait progresser la mondialisation politique et culturelle des peuples de la planète. Au travers des organisations internationales fantoches qu’ils influencent, ils prônent par tous les moyens la concentration de tous les pouvoirs politiques entre les main d’un gouvernement mondial.

    Le bunker privé de Svalbard constitue un symbole parfait de cette course au nivellement général de l’humanité et de toute vie sur Terre. Il préfigure le système carcéral qui nous attend tous si nous cédons à la pression. Mais les populations, anesthésiées par des médias aux ordres, continuent de ne pas voir le putsch planétaire qui se déroule littéralement sous leur nez…

    Source : Journal Franz Weber (Suisse) n° 84 – 2ème trimestre 2008
    _________________________________

    Extrait de la lettre de LIESI – n° 152 :

    […]

    Le ramassage des précieuses graines a commencé à l’heure où nous rédigeons et il a été programmé qu’elles commenceraient à arriver au grand Nord à partir de la mi-février 2008. Période qui coïncide curieusement avec l’accélération de la débâcle boursière !

    On estime que 4.5 millions de variétés différentes seront stockées dans les chambre-forte de l’élite, les murs font 1 mètre d’épaisseur et les portes anti-déflagrations sont destinés à protéger leur ARCHE VEGETALE.

    Tout cela s’effectue donc dans le grand Nord, avec la participation conjointe du gouvernement norvégien, de la fondation Rockefeller, du semencier Monsanto et de la Fondation Syngenta, le groupe suisse issu de la fusion entre AstraZeneca et Novartis.

    Voilà qui explique, l’empressement des politiciens salariés de « l’élite », à bloquer le développement industriel de l’Occident et à imposer un train de mesures inutiles et perverses pour l’avenir

    […]

  39. Hoops

    Encore des mensonges
    Mais quand va t’il s’arrêter ce complotiste manipulateur d’esprits faibles

  40. Madou

    Bonjour,

    Je vous écris là car je ne sais pas où le faire. Ce n’est pas un commentaire en lien avec la vidéo.

    Voici ma demande :
    Vu la situation actuelle, serait-il possible de connaître quels sont les pays dans le monde qui n’ont pas exercé de contraintes particulières par rapport au Covid ? Pas de confinement, pas de pass sanitaire et/ou vaccinal, pas de fermeture de frontières ou avec obligation de tests etc… Bref, hors de ce système mondialiste qui s’impose de plus en plus.

    C’est bien d’informer, de dénoncer mais ne serait-il pas intéressant d’ores et déjà d’aider les gens à s’organiser, à planifier s’ils le souhaitent leur expatriation d’autant que les évènements s’accélèrent et risquent de s’accélérer encore plus vite.

    Comme les juifs avant la 2ème guerre mondiale, beaucoup ont négligé de s’expatrier pour se mettre à l’abri en Israël avec le résultat qu’on sait. N’est-on pas dans une situation similaire ? Ne serait-il pas temps, voire plus que temps, de donner d’ores et déjà les moyens aux gens de se mettre autant que possible « à l’abri » ?

    Quels sont donc les endroits plus épargnés par ces mesures restrictives ? Par quels moyens s’y rendre ? Comment s’organiser entre personnes partageant les mêmes opinions.

    Si on n’arrive pas à changer le cours des évènements, il serait est vital de se mettre à l’abri si cela est possible et de s’organiser collectivement et de façon significative et concrète.

    Merci par avance pour votre réponse.

    Cordialement.

  41. Esprit Libre

    Votez JLM pour une France non alignée et pour maitre en œuvre la planification écologique. Nous deviendrons alors un excellent exemple pour les autres pays d’Europe et pour le monde entier. Merci de publier mon commentaire Richard.

  42. Ufpab

    C’est quoi ce qu’on voit en arrière plan derrière Ricado ?
    Comme des objets volant ou autre chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre commentaire sera visible dans un délai de 2h, merci pour votre compréhension