Posté le 23/04/2021
5497 vues
Partager sur ...

34 commentaires

  1. Muriel

    Le monde n’a jamais été libre mais toujours sous domination des plus sauvages, des plus égoïstes et des plus avides, bref, des plus impuissants. La stratégie du covid a été de révéler au grand jour cet état de fait plus que millénaire pour que tous les masques tombent et que nous nous révélions à nous mêmes. Il nous appartient de transmuter le cercle vicieux en cercle vertueux. Avec beaucoup, beaucoup d’amour et de tendresse.

    • Martin Marie

      Il n’ira pas jusqu’aux élections.
      Il a cassé la France, il a vidé les caisses et donné l’argent de nos taxes et impôts aux labos et tous ses copains de la finance.
      La reponse devrait être de lui prendre tous ses biens qu’il a à l’abri… pour financer l’avenir des jeunes.

      • Johny

        N’avez-vous pas vu ce qui s’est passé aux USA, avec Bidan et les machine electorales? Ce sont les memes machins qui sont utilisées partout dans l’EU!

  2. Senegaulois

    Les Renforts policiers et de gendarmes ne sont peut être que des effets d annonces , toutefois ci l on est lucide , Macron détruit le pays à tous les niveaux , il est nécessaire pour lui de recruter très très vite une garde prétorienne. Sur Twitter , Macron ce vanter de former les jeunes , alors qu’ il détruit l économie de l autre !
    Macron et J.Attali sont des agents étrangers qui suivent leur bonne étoile !

  3. On récolte les fruits d’une situation de ségrégation sociale et scolaire entretenue depuis des années. La réponse par la violence est un constat d’échec qui ne fera que stimuler la violence.

  4. Jean-Pierre

    « L’Etat est notre serviteur et nous n’avons pas à en être les esclaves. » – Albert Einstein

  5. Ted Laville

    Les gendarmes devraient se souvenir du lien qui les attache à un pays dont Macron veut « déconstruire » l’histoire, leur arme, Maréchaussée à été créé par Philippe-Auguste au lendemain de la bataille de Bouvines, une bataille non seulement d’un roi, mais aussi de son peuple face à un empire et ses alliés.
    Macron ne travaille pas pour la France mais pour un empire financier aux ambitions totalitaires.
    La gendarmerie ne peut plus servir à favoriser de tels intérêts si éloignés du peuple de France.

  6. Coccinelle armée

    Dieu les protège et nous allons protéger tous nos enfants. Chacun sa part, chacun ses devoirs, ses responsabilités.
    Soyons forts et volontaires!
    Hors de question de s’aplatir, de se laisser déposséder de nos droits parentaux ( cf les déclarations de ministres canadiens début avril qui veulent prendre les enfants à la naissance de certains parents jugés défaillants car, disent-ils les choses ont changées et les parents biologiques ne sont plus forcément toujours les références d’education!!!).
    Nous construisons le monde de demain, à nous de faire ce qu’il faut pour éradiquer cette peste asservissante. J’ai foi en l’Homme.
    Et PERSONNE ne touche à mes enfants!
    Celui qui touche à mes enfants, doit me passer sur le corps avant, et il n’est pas encore né!
    Donc Macron, la répression, ça va valdinguer direct.
    On touche pas aux enfants!!

  7. Rose

    Bonjour Richard

    Les demandeurs d’emploi font vivre énormément de personnes : conseillers pôle emploi, formateurs, centres de formations …. avec des budgets toujours « rabotés ». Certaines formations en AFPA qui se faisaient sur 8 mois ont été raccourcies de 2 mois. Les ateliers pour les jeunes demandeurs d’emploi afin d’apprendre à faire un CV ont été réduits de moitié…… parce que qu’il n’y a soi-disant jamais d’argent ET JE NE PARLE PAS DU RESTE ! (Je ne sais pas si ce problème est le même dans toute la France)

    En revanche il y a de l’argent pour construire de nouvelles prisons qui devront accueillir 15 000 places, il y a de l’argent pour acheter massivement des munitions pour LBD, il y a de l’argent pour recruter 10 000 policiers et gendarmes avant la fin du quinquennat de ce psychopathe et de ses sbires ! Il y a de l’argent pour que les députés puissent augmenter leurs revenus de 15%.

    Le psychopathe en chef ne prévoit rien pour le système éducatif ! TOUT LE MONDE SAIT QU’IL EST PLUS FACILE DE DIVISER ET DE GOUVERNER DES IGNORANTS ET DES INCULTES QUE DES PERSONNES QUI ONT APPRIS À RÉFLÉCHIR ET À PENSER PAR ELLES-MÊMES !

    J’ai éclaté de rire lorsque macrounet le poudré a émis l’idée débile, dont lui seul a le secret, qu’il faut lancer un débat national sur « les effets délétères de la consommation de drogue ».

    Il continue à prendre les Français pour des cons ! Voilà ce qu’il y a de plus important pour lui actuellement ! (en même temps vu l’importance qu’il donne à ce problème laisse penser qu’il sait exactement de quoi il parle ! Il arrête quand la dégustation de pâtisseries très saupoudrées de « sucre glace », de « farine » ? – trop de « sucre glace » est mauvais pour la santé de celui qui en consomme et pour les personnes (parfois extrêmement nombreuses, voire plusieurs millions) qui subissent le comportement du consommateur– tous les médecins peuvent le confirmer !)

    LES FRANÇAIS NE L’ONT PAS ATTENDU POUR SAVOIR QUE LA DROGUE A DES EFFETS DÉLÉTÈRES !

    Il a dit également « Décider de prendre des stupéfiants et devenir alors ‘comme fou’ ne devrait pas à mes yeux supprimer votre responsabilité pénale. Sur ce sujet, je souhaite que le garde des Sceaux présente au plus vite un changement de la loi »-

    Voilà une phrase bien intéressante dont les avocats pourront se servir un jour, que j’espère très proche ! Lors d’un NUREMBERG 2 !?!?!

    Etant donné que les élections régionales et cantonales approchent ainsi que les élections présidentielles, la pêche aux électeurs est ouverte ! Tout est bon pour « pêcher » un électeur : une ânerie, un mensonge, une manipulation, une idée débile …..

  8. Jean

    Le monde meilleur promis en 2017 s’avère pire , sauf pour une minorité de privilégiés du système.
    L’iniquité et l’injustice ne peuvent qu’entraîner le désarroi et la colère de  » ceux qui ne sont rien « .
    Un système économique doit servir l’humain , et non l’asservir .

  9. bodha

    merci Ricardo, de continuer d’être un flambeau indestructible.

  10. bodha

    Merci Ricardo , de continuer de tenir le flambeau avec ténacité et invulnerabilité, vous êtes très apprécié et indispensable . force a vous

  11. Chris

    Merci Richard!… Cool de vous revoir…😁
    La même crainte pour mes enfants et petits enfants!… J’ai l’impression d’être démunie devant ces horreurs, ces mensonges , ces mascarades, ces Français endormis…
    Je vous sens en colère…
    Triste de ne plus voir sur France soir…
    Les défis de la vérité que vous animiez tellement avec psychologie, intelligence, …Vont me manquer…
    Rare, de voir un journaliste comme vous!…
    Bravo pour tout ce que vous faites!…
    Bravo pour votre ténacité !…
    Bravo pour votre courage!…

  12. Isabelle Boer

    Entièrement d’accord avec vous ! Tout n’est que stratégie politique sournoise et machiavélique!

  13. Jésus Marie Joseph

    Bonjour Richard je regarde sur telegram je ne te trouve pas .
    Si tu ni est pas déjà , à quand ta page telegram.
    Continue le combat je te soutien du Québec .
    Ta grand-mère avais choisi la Bonne voie PRION pour que le grand nombre reviennent a la foi de leurs baptême et que le grand nombre se convertissent .
    JÉSUS-CHRIST A VAINCU

  14. Pierre Hansenne

    Moi aussi je suis révolté pour ces jeunes. Afin que Macron soit réélu je voterai pour le changement. En espérant que le nouveau présent et son gouvernement améliore progressivement la situation.

  15. Pierre Hansenne

    Moi aussi je suis comme vous Richard révolté par la situation des jeunes des banlieues laissé sans formation de qualité leur donnant un travail décent. Pour que la situation change votons pour le changement afin que Macron ne soit pas réélu.Souhaitons alors que le nouveau président et son gouvernement soit déterminé a donner à ces jeunes une formation digne de ce nom

  16. PAS DUPE

    “L’esclave est celui qui attend que quelqu’un vienne le libérer.”
    E.Pound.

    • Annick

      A l’instant où l’esclave décide qu’il ne sera plus esclave, ses chaînes tombent. (Gandhi)

  17. poivre

    Faites une expérience : demandez à votre voisin si oui ou non il croit qu’il y a une pandémie. C’est en général un piège, car énormément de gens ignorent le sens précis du mot, ce qui fait que la réponse donnée à la question ne peut être que … (à suivre)

  18. Alain Pavanello

    Rappelez-vous ce que Daniel Balavoine avait dit à propos du désespoir de la jeunesse. Il l’avait dit il y a si longtemps…et le temps lui donne raison.
    Rien, vraiment rien n’est fait pour que la jeunesse vole….plutôt je dirais que la jeunesse est « volée »!
    D’autant plus vrai avec cette crise « gonflée » jusqu’à l’infini et qui a cassé et est en train de casser des rêves, des aspirations, l’optimisme…bref, tout ce qui fait la vie.
    Les jeunes sont notre avenir, mais si on leur vole l’âme…il n’y aura plus d’avenir!

  19. irène

    Les problèmes techniques de ce site pourraient compromettre son avenir.

  20. poivre

    Si, à la question « Y a-t-il une pandémie ? « , une personne répond oui, c’est qu’elle ignore qu’une pandémie est une maladie qui s’attaque à presque tous les habitants d’une contrée.
    Non, contrairement à ce qu’on veut nous faire croire, il n’y a donc pas de pandémie, c’est une supercherie.

  21. Corinne

    Tout est calculé y compris la montée de la violence par la privation de moyens, de libertés, en soufflant sur les braises de la division.

    Si seulement, nous avions tous la sagesse de nous parler et de nous entraider des plus jeunes aux plus âgés, chacun a quelque chose de précieux à apporter, d’où qu’il vienne, leur plan s’effondrerait de fait.

    Il jouent sur notre bêtise et finalement, s’ils réussissent si bien, c’est parce que nous sommes franchement idiots.

  22. Corinne

    Tout est calculé pour une montée de la violence. Ils jouent sur les divisions.

    Si seulement, pour une fois, nous avions tous la sagesse de partager ensemble, leur plan s’arrêterait net.

    Chacun, d’où qu’il vienne, quelque soit son genre ou son âge a quelque chose de précieux à apporter à l’autre.

    Ils nous prennent pour des idiots, essayons de leur donner tort.

  23. Michèle

    Amen, oui vraiment que Dieu protège nos enfants et petits-enfants de ce monde sans pitié.

  24. Macron n’a strictement rien d’original ni d’intelligent, il ne fait qu’appliquer bêtement ces recettes de manipulation, ces 10 stratégies de manipulation des masses. Et les moutons suivent, au départ par la peur et la menace, à la fin par adhésion au Père Noël qui offre gentiment les dates de déconfinement et les réouvertures des magasins, des cafés, des cinémas et des restaurants, comme si ces décisions, ces cadeaux de « not’ bon Prince », étaient de son ressort et non pas issues de la Constitution et de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (1948, ONU). Ce type, en s’associant à Bill Gates, à Mark Zuckerberg, à George Soros, à JAcques Attali surnommé Attila, est devenu un nazi. Il y aura un Nuremberg du Covid pour juger ces puissants et les enfermer pour toujours.

    Les dix stratégies de manipulation de masses

    On a propagé l’idée sur le web que le linguiste d’extrême gauche, antisioniste, antiaméricain nord-américain et activiste politique Noam Chomsky était l’auteur de cette liste des « Dix Stratégies de Manipulation à travers les média ». Il s’en est défendu, bien que ses propos éclatés confirment certaines observations. Elle est en fait issue d’une compilation effectuée par Sylvain Timsit sur son site syti.net en 2002 (http://www.syti.net /Manipulations.html). Elle détaille l’éventail, depuis la stratégie de la distraction, en passant par la stratégie de la
    dégradation jusqu’à maintenir le public dans l’ignorance et la médiocrité. Elle est particulièrement intéressante pour décrypter notre actualité française et mondiale. Dans un autre genre, tout aussi édifiant que le livre de Naomi Klein : « La stratégie du choc ».

    1/ La stratégie de la distraction
    Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux. » (cf. « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »)

    2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions
    Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

    3/ La stratégie de la dégradation
    Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.

    4/ La stratégie du différé
    Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.

    5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge
    La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-âge ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans ». (cf. « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »)

    6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion
    Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

    7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise
    Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. » (cf. « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »)

    8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité
    Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

    9/ Remplacer la révolte par la culpabilité
    Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution!…

    10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes
    Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.

  25. Patrice

    La sécurité de Macron nous tue. Il ne nous apporte pas de sécurité, il salit la sécurité, il la détruit !!! Merci de dénoncer. Je t’aime !!!!!!!!!!!!!!!!

  26. L apôtre de la non violence a dit : lorsque il ne vous reste que la lâcheté et la violence , alors prendre la violence (Gandhi)

  27. christale

    Nous savons bien qui sont les Bandits ! Les sales môms le savent depuis toujours et depuis tout temps.
    Ils sont juste démunis, mais si ils ne sont pas tous des anges…
    Pour nombre d’entre eux je ne suis pas certaine qu’ils auraient fait mieux que les Bandits actuels …
    C’est qu’on se ressemble tous un peu… trier un à droite l’autre à gauche semble être bien mauvais comptage lorsque ce Monde, à l’intérieur de chacun, vit! Ne pas en prendre conscience à présent est devenu périlleux.

  28. oliv

    « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin

  29. Lucie

    Citation de Hélder Câmara, évêque catholique brésilien

    « Il y a trois sortes de violence.

    La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.

    La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.

    La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.

    Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième, qui la tue. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera visible dans un délai de 2h, merci pour votre compréhension