Posté le 26/02/2021
2124 vues
Partager sur ...

53 commentaires

  1. André Streel

    Voyager léger surtout, sans les lourds bagages que sont haine, colère, cupidité, jalousie etc et sans oublier que la vie n’est qu’un jeu, qu’un rêve, certes aujourd’hui un rien cauchemar, mais dont, quoi qu’il paraisse, on sort toujours vivant.

  2. Sarou

    Tu as bien dit Ricardo, la vie est un fabuleux voyage ! La vie extérieure et/où intérieure ? Les 2 sont essentielles et s’enrichissent mutuellement. Mais la sagesse nous vient-elle encore avec les années ? Nos sociétés high-tech n’ont elles pas trop misé sur l’extérieur, nous privant à notre insue de la vie intérieure, celle qui nous rend ouverts à ce qui nous unit tous et toutes.
    La sagesse millénaire nous le dit, le but de la vie est de se connaître soi-même… Alors oui, et peut être encore plus dans les temps troublés que nous traversons, tenter de se connaître est une belle aventure.
    Merci Ricardo pour ton cœur grand ouvert et spontané, reçois tous nos chaleureux encouragements !

    • Casper

      Nous ne sommes pas privés à notre insu !! nous sommes des « willing victim » (en français victimes consentantes), en revanche je pense que la plupart d’entre vous sont atteints du syndrome de Stockholm : phénomène en victimologie qui consiste à aimer et défendre notre/nos bourreau(x), ou les situations qui nous sont imposées moyennant une manipulation cognitive, manipulation mentale gérée en général par la sidération de la capacité à réfléchir pour son intérêt personnel ….

      • Tout à fait d’accord avec vous, je connais de nombreuses personnes victimes du syndrôme de Stockhölm ici en Angleterre. J’expliquais hier à l’une d’entre elles que l’on pouvait aussi désobéir. Cela ne lui était pas venu à l’idée…Ces personnes sont tombées amoureuses du covid, de la covidie, des masques, du social distancing et sont toujours très fières de placer dans la conversation qu’elles ont rencontré un ami avec la distanciation s…etc, on se croirait en Chine où les esclaves répètent les phrases du culte…Sauf que nous sommes en Europe. Pour elles, la dictature ne peut être qu’en Chine ou autre pays lointain, comme on nous l’a appris à l’école. Ahhhh, l’école….ce fameux endroit de propagande…

  3. Casper

    allez je vais choquer un peu tout le monde… ou pas …
    Je suis atteinte d’une malformation cardiaque congénitale pour laquelle j’ai été opérée 2 fois, au cours de l’une d’elle je suis morte, juste quelques instants… je ne suis pas « guérie » mais je gère plutôt bien. A l’issue de la 2e intervention le Pr m’a dit que je ne serais plus capable de faire du sport (raison pour laquelle au départ je me faisais opérée, j’avais 23 ans et les médecins ne savaient pas trop ce que j’avais avant les interventions ).
    Je lui ai repondu « on verra » et j’ai fait comme j’en avais envie, à mon rythme, tout doucement, intelligemment j’ai repris… j’ai été athlète de haut niveau (titre mondial) mais je reste vulnérable. Même si mon hygiène de vie me permet de ne quasiment jamais être malade (en dehors de mes troubles cardiaques), je suis parfois très fatigable. Je sais que j’atteint l’espérance de vie que le Pr m’a annoncé, mais je suis prête, si je dois mourir dans 3 ans alors c’est ok pour moi, je ne regrette rien de ce que j’ai fait, j’ai encore beaucoup de chose à voir et à apprendre et j’aimerais en avoir le temps mais si tout doit s’arrêter alors je suis prête ! Alors je ne vais certainement pas m’arrêter de vivre à cause d’un virus qui risque de me tuer, parce que j’ai conscience depuis longtemps que la peur de mourir ne changera rien, et vivre en ayant peur de mourir nous fait perdre en qualité de vie. Nous ne sommes qu’éphémères, nous ne sommes que de passage sur cette planète et il faut en profiter au maximum, chaque instant est précieux Comme disait Confucius « on a deux vies, la deuxième commence quand on se rend compte qu’on en a qu’une » …
    Je ne vais pas m’arrêter de profiter de la vie sous prétexte qu’une bande de technocrates en quête d’immortalité enfermés dans leurs bureaux dorés à l’Elysée à plus de 400km de chez moi sont terrorisés à l’idée d’être effleurés par un virus…
    La vie est courte, elle est dure parfois et c’est une raison de plus et suffisante pour oublier nos différends et nos futiles querelles. Notre temps ici bas est court et il cours de plus en plus vite, nous n’avons pas le temps d’attendre pour vivre, « hier n’est plus, demain est incertain, nous n’avons qu’aujourd’hui » … alors Carpe Diem!!!

    • Francesca

      Ma vie..J en ai vu des beaux jours (A Barrière)

      Nous vivons sans cesse dans le présent. Restent les souvenirs. Demain deviendra peut-être aujourd hui.

      L espoir fait vivre.
      J espère.

    • François LEBEDEL

      Votre commentaire m’ ému et conforté dans mes pensées. Je partage totalement votre point de vue. J’ai 84 ans,amoureux de la nature que je vois partout soulliée, bafouée, détruite, je souffre et plus encore en pensant aux enfants. Pourtant j’aimerais encore découvrir d’autres endroits, d’autres humains. Je sais que cela ne sera sans doute plus possible. Je viens de manquer deux années et 2021 me paraît définitivement compromise. Je me résigne, sachant qu’à mon âge, je dois comprendre qu’il est raisonnable de laisser place. Alors, résignation sereine.

  4. la Vie est un voyage qui se Vie, qui se ressens, qui s’expérimente dans son entièreté et dans l’entièreté de son être : Corps/Coeur/Esprit ou Corps/Coeur/Conscience ou Âme
    Entreprendre le voyage Merveilleux de la Vie, l’expérience Magnifique et Divine de la vie sur Terre, dans la matérialité, n’est pas une expérience virtuelle qui peut se faire par procuration ni en restant enfermé dans sa bulle autistique qui nous prive et nous déconnecte de toutes les sensations, émotions et plaisirs que procurent la densité matérielle et corporelle : La Vie Terrestre est une source Divine infinie de plaisirs, de bonheur, de richesses, de croissance, d’élévation, de sagesse, d’expériences, d’apprentissage, d’enseignements et d’élévation de l’Âme qui jamais ne s’ achève **********************************************************************************************

  5. Mauceric

    J’en pense beaucoup de bien ! Aimer la vie ce n’est pas l’idôlatrer au point d’instaurer une dictature sanitaire, au point de ne plus vivre justement, au point de ne plus penser qu’à la mort.

  6. Dominique BECAR VERLAINE

    BRAVO pour cet enthousiasme collectif! ça m’a « requinquée » MERCI d’exister! Dominique BV

  7. Mon grand rêve était d’aller au Japon et je me disais que je pourrais mourir tranquille après cela. J’y suis allée une, puis 2, 3, 4 fois. Ce fut formidable. Ce sont ces voyages merveilleux et d’autres qui me nourrissent encore maintenant, alors que l’on nous a emprisonnés en Angleterre (nous n’avons pas le droit de sortir du pays). Je préfère avoir une vie courte et exaltante qu’une longue vie ennuyeuse. Je me souviendrai toujours de ce volcan de Kuyshu autour duquel je me suis perdue, avec la neige qui commençait à tomber, les singes de la même île que j’ai pu observer de ma voiture, l’escalade du Mont Daisetsusan en priant que mon genou ne me lâche pas, les onsens magiques du Japon, celui de Yuya Onsen en extérieur au lever du soleil sur la montagne avant le cours de yoga, une geisha aperçue dans une rue à Kyoto, la neige et les statues du festival de la neige à Sapporo, le festival de la bière de la même ville, le village Ainu (les Japonais d’origine) à Hokkaido, le lac de Kussharo, sublime à l’aube avec des canoës éparpillés, le brouillard se levant, digne d’un tableau de maître. Last but not least: la magie de la nourriture japonaise qui fait toujours mon bonheur, là-bas ou ici. Le voyage, ce sont tous les sens qui s’émerveillent: les odeurs magiques de la Grèce, de la Turquie, de l’Andalousie, les falaises de l’Algarve, le marché de Bergen, les rues de Stockhölm où l’on essaie de retracer les pas de Stieg Larson, les îles magiques d’Helsinki, la balade en Harley surprise d’un ami y habitant. Du pur bonheur les voyages. Καλό ταξίδι!

  8. Oui, bien sûr, la vie est un formidable voyage en soi. Le voyage, qu’il soit extérieur ou intérieur, est riche d’apprentissage. Et si l’on veut nous diviser sur la question, alors il s’agit de s’unir. D’ailleurs la réponse à toute tentative de division est l’unification, c’est l’idée globale car si nous sommes divisés de l’intérieur, nous aurons beaucoup de mal à nous unir de l’extérieur.

    Tant mieux si la vie nous pousse à apprivoiser et à dépasser les clivages qui sont en nous:

    – nous pouvons être enclins à ne développer que notre JE (l’individuation permet de découvrir son talent)
    – nous pouvons être amenés à sur-développer notre NOUS (la socialisation permet de sortir de l’individuation car l’humain est aussi un être de lien)
    – nous pouvons être uniquement MASCULIN (il s’agit de notre capacité au rationnel, de notre capacité à l’action voire à l’instrumentalisation si cette part est sur-développée)
    – nous pouvons avoir un FEMININ sous-développé (ici se concentrent nos valeurs féminines d’ouverture à soi et à l’autre, génératrices des notions de partage et de tolérance)

    Tant mieux si la vie nous pousse à redéployer à parts égales ces 4 parties qui sont souvent déséquilibrées ou désordonnées en nous.

    Tant mieux si le voyage nous incite à alimenter nos capacités de discernement ou nous vivifie au point de faire de nous des créateurs de projets qui ont du sens car il est essentiel que le sens précède l’action.

    Bravo et merci à toi Richard d’agir au quotidien pour éveiller ou maintenir éveillée notre conscience. Bravo de nous inciter à agir légalement sans violence. Cela évite en effet de nouveaux clivages. Il est essentiel de soutenir la presse indépendante, de se documenter sur les défenseurs de nos libertés, de rallier leurs plateformes et de mettre en œuvre ce qui peut être mis en œuvre comme, par exemple, de refuser légalement ce qui relève de la maltraitance ou est contraire à la liberté et à la santé. Tu peux compter sur mon soutien.

    Bon voyage à chacun !

    PS : J’ai fait quatre tentatives infructueuses pour soutenir financièrement ta plateforme. Peut-être devrais-tu jeter un coup d’œil à l’application qui permet ce soutien et ajouter en dehors de PayPal un autre mode de paiement ? Où peut-être y a-t-il tout simplement un dysfonctionnement technique à réparer ?

  9. PAS DUPE

    « La vie c’est comme un pénis, elle est relativement courte mais elle parait très longue quand elle devient dure… »

    De toute façon on n’en sortira pas vivant !

  10. joti

    S’il n’y a que « la vie est un voyage » pour mettre fin au port du masque, on attendra.

  11. la vie est un long chemin un apprentissage au fil des jours bons ou mauvais mais vivons la simplement dans l amour le partage la lumiere le respect la simplicite les envies la joie la paix la liberte d etre
    la mort n est qu une renaissance

  12. FABRE

    Merci Richard pour ton magnifique et poétique hymne à la vie. Que la vie te bénisse !

  13. kalar

    La destruction de l’économie française n’est pas une erreur de Macron, c’était une mission, une volonté, donc une intention. La preuve est dans le programme du Grand reset.
    Ce programme existait depuis plusieurs années, ses promoteurs savaient qu’ils ne pouvait être accepté et appliqué sans faire peur aux populations, d’où le projet d’une pandémie bidon remplaçant la grippe annuelle.

  14. laro

    Quand on a peur de porter le masque sous le menton, on peut toujours chanter un hymne à la vie !

    • Jean-Marie

      Vous avez combien de fois 135 euros de trop dans votre porte-feuille, IARO ?

      Il est question çà et là sur la Toile de porter une écharpe blanche pour montrer sa désapprobation.

      Une fois qu’on en a trouvé une pas chère – les temps vont être très durs – il serait encore mieux de la porter un quart d’heure sur deux (auto-pollution) à la place du masque, car ça ne passerait pas inaperçu si on est très nombreux.

  15. Marie

    Je crois en notre vraie justice et que très bientôt elle va taper du poing violemment sur la table pour remettre l’aiguille de nos vie dans le bon sens afin que l’on puisse voyager là où nous porte notre cœur. Savez vous pourquoi le coq est l’emblème de la France ? Parce que c’est le seul animal qui arrive à chanter dans la m.e.r.d.e. Le tas de fumier est à nos portes les amis, on va bientôt faire une sacrée fête populaire. ☺️🎈🎊 C’est toujours ainsi que se terminent les gros dérapages liberticides de notre pays. Courage à tous. Ma grand-mère elle disait souvent « Une journée de moins dans le trou »….en avalant sa bolet de cidre. ☕️

    • quari

      Croire, c’est très bien, agir n’est pas mal non plus. Quand on ne veut rien faire, on dit toujours : …mais que voulez-vous qu’on puisse faire ? Rester dans son canapé, bien sûr.

  16. Martine Reynaud

    Merci infiniment, Ricardo, pour cette belle synthèse de la vie. Et merci également à tous ceux et celles qui laissent de si intéressants, « vivants », commentaires. Je ne sais pas écrire aussi bien… ma passion, c’est la peinture : un autre voyage.

    • Vivar

      Je me réveille d une nuit un peu mouvementée hier j étais à un rassemblement pour crier nos droit à la vie.
      Jai toujours eu peur de m exprimer en public surtout devant une 100 de flics !!!!!hier soir je l ai fais j ai pu libérer mes pensées trop de fois jugées . Je vais continuer à le faire en voyageant partout en Suisse pour crier haut et fort ce que beaucoup n ose pas exprimer par peur .j ai lu tout vos commentaires et permettez moi de reprendre quelques phrases pleines de sens pour les écrire sur mon the shirt blanc que je porterais aujourdhui en votre honneur et en honneur au voyage et à la vie.
      Merci Ricardo continuer vos voyages et vidéos !!!!
      Je vous souhaites à tous un magnifique week-end semaine mois année vie ♥.
      Veronica

  17. Corinne

    La vie est un jeu et une découverte, j’en suis convaincue, rien de plus, rien de moins.
    Chercher à la contrôler est aussi vain que de nager à contre-courant.
    Suivre le chemin intuitif de son propre bonheur devrait être le dessein de chacun.
    Le tout est de connaître ce qui nous rend intrinsèquement heureux et de laisser beaucoup de place aux surprises qu’elle nous réserve.
    Oublier les formatages les plus insidieux qui nous ont façonnés et se réaliser me semble être le seul but de la vie.

  18. Li

    Tout ce que nous sommes provient de nos pensées. Avec nos pensées, nous créons le monde.

    Des préparatifs de la Conscience et des purifications sont requis pour allumer notre lumière et dissiper l’ombre aussi bien intérieure qu’extérieure…

    Un vrai voyage intérieur, un voyage essentiel à entreprendre aujourd’hui plus que jamais.

  19. Casper

    c’est exactement ça, « l’école », la tv, les spots publicitaire pro covid et le bourrage médiatique ad nauseam… on se lève covid, on mange covid, on travaille covid, on vit covid j’allais même dire on se divertit covid mais même plus!! Les couples qui arrivent à se rencontrer dans ce contexte ne demande même plus s’ils ont un condom mais un masque!!

  20. Casper

    Malheureusement non, à partir du moment où les gens vivent dans la peur d’attraper une maladie qu’ils n’ont pas, ils ne vivent pas dans le présent !! Non! Ils anticipent un hypothétique demain. Avec le risque de le rendre réel par le pouvoir de l’auto-persuasion: une personne qui ne cesse de penser qu’elle peut attraper tel ou tel cancer, a une probabilité plus élevée de developper ce cancer à cause de l’état cognitif et mental dans lequel elle est…

  21. Casper

    Je ne pense pas que ce soit « leur projet de pandémie » , en revanche les dirigeants ont bien eu la consigne de leur maître Attali et Schwab entre autres, repris par L. Alexandre indiquant que  » c’est l’occasion, c’est maintenant ou jamais, nous n’aurons pas d’aussi belle opportunité !! »…

    • lavo

      … c’était l’occasion ou jamais de couillonner les populations, nous sommes bien d’accord. Maintenant, la poésie voyageuse comme moyen constructif de contre attaque est peut-être un peu juste.

  22. Michele

    Merci Sophie pour ce texte « en direct » sur le réel…Effectivement beaucoup sont fiers de leur obéissance….car ils ont trop besoin de « bons points ».
    Souhaitons qu’ils se libèrent et se réveillent.
    Un déclic est toujours possible, Il faut y croire…!

  23. KOIKILENSOI

    La question fondamentale qui conditionne l’intérêt ou non de cette chronique c’est est-ce que Richard et une majorité de ses « suiveurs » sont conscients que nous ne mourrons jamais parce que nous n’avons qu’une seule et unique vie faites de nombreuses incarnations sur cette planète oud’autres, avec surtout des inter-incarnations « dans » notre vraie maison conçue par notre Ineffable Source et finalité qui n’a rien à voir avec le soi-disant paradis (non décrit sérieusement et pour cause) par les religions humaines anthropomorphisantes.

    Vous (sou)riez ?

    Tapez donc « survivre à la mort » (chez Netflix) ou encore « Jim Tucker »  ».

  24. Philou

    Voyager…. Découvrir…. S’enrichir de connaissance, de culture.
    Mais voyager, c’est aussi « se découvrir », apprendre à s’aimer les uns, les autres.!!
    En tout état de cause, nous voyageons à leur plus illustre détriment!
    Mahatma Gandhi disait « Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde. Mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même.
    Ce confinement ne nous ouvre t’il pas cette porte à travers l’éveil des consciences… L’inacceptation progressive remontant de chaque jours de notre silence abyssal…?
    Ils nous enferment…
    Mais dans le même temps, ils creusent leurs tombes!

  25. Parisi

    Oui la vie est un voyage, mais celui que l’on veut nous imposer traverse des zones de turbulences qui inévitablement conduisent au crash.
    Oui la vie est vérité, lumière, amour… Elle est l’essentiel en somme.
    Mais ce qui nous dirigent de leur bâton d’acier glacial sont des anges de la mort.
    Seule la Lumière les tuera.
    Bon week-end à tous.
    Puisez l’essentiel en vous.

    Jean Marc

  26. Les gens qui nous gouvernent ne vivent pas. Ils sont. Ils voudraient même être éternels. Ils ne comprennent pas qu’être n’a pas aucun intérêt, surtout qu’ils ne sont qu’idiots. Alors, ils nous empêchent de vivre.

  27. Rose

    On a perdu 1 an de notre vie mais est ce vraiment un an perdu ? On a appris à penser différemment et surtout on a pu voir comment on avait été manipulés pendant des décennies. Le grand réveil est en route et ne fait que commencer.
    Le meilleur reste à venir, je le crois sincèrement et le meilleur à vivre, je suis une grande optimiste et je pense qu’il faut le rester et bientôt on recommencera à se projeter dans l’avenir. L’heure du jugement de ces personnes qui sont là pour nous détruire a bientôt sonnée. Le compte a rebours a commencé…….

  28. Hélène

    Je n’achète plus de livres de philosophie! Avec tous ces messages, je suis comblée! Merci à tous et à Ricardo.

  29. Tabata

    J »en déduis qu’on voyage toute notre vie alors, accidents inclus. La vie est un voyage, c’est pas nouveau. C’est sur qu’a part la machine à laver qui lâche, on ne risque pas grand chose… Ils nous tuent, pour certains, et à petit feu. Résistance en distantiel. J’attends que tout le monde soit uni pour le présentiel. Je crois que je peux attendre longtemps. On est foutus Ricardo. On résiste mais on reste le pot de verre. Heu pot de terre. C’est ma grand mère qui se trompait. Mais non, la pauvre, c’est moi. J’invente sans le vouloir. Bravo à vous, à tous ceux qui ont commenté. Bon, mon commentaire, c’est de la 💩, mais il a le mérite d’exister pour juste crier mon ras le bol et ma crainte, comme tout le monde. On veut tous sauver notre peau, au sens propre et figuré. Longue vie encore à France Soir. Bachelot à jeter dans les ronces. Bisou. Cordialement

  30. Michelle

    Merci à Casper pour son témoignage touchant et plein de force positive (du 26 février à 22h15 je crois)
    Pour voyager il n’est pas forcément nécessaire de partir à l’Etranger. Un simple changement de région et c’est la découverte, nouveaux visages, accents, paysages, architectures.
    Actuellement notre voyage est plein de turbulences et de doutes mais il nous permet de mieux nous connaître
    et de découvrir en nous des ressources que nous ne soupçonnions pas et nous rendent plus forts.
    Merci à Ricardo, « Tiens bon le cap et tiens bon le flot » (Hugues Aufray)

  31. Chaque vie se transforme en destin singulier. il est bon de participer à cette grande aventure en devenir..
    Merci de nous y inviter

  32. Véronique

    Les gens qui ne voyagent pas ou qui ont peur des autres cultures sont souvent ceux qui sont particulièrement soumis et apeurés et ils n ont pas conscience que les voyages sont salutaires pour comprendre les Autres …

  33. yvon

    Les Bruxellois mettent bas les masques et la police constate qu’il est impossible de verbaliser tous ceux qui ne respectent pas les mesures sanitaires
    par Les coeurs unis Magazine
    Les Bruxellois mettent bas les masques et la police constate qu’il est impossible de verbaliser tous ceux qui ne respectent pas les mesures sanitaires

    Le nombre ne fait pas la Vérité. Mais le nombre peut se révéler bien précieux pour faire infléchir certaines pratiques iniques. La leçon nous en a été donnée ce week-end à Bruxelles et devrait valoir pour la France et pour le reste de l’Europe soumise à l’hystérie covidienne.

    Avec le beau temps, tous les espaces verts bruxellois, et notamment le Parc du Cinquantenaire et le Bois de la Cambre, ont connu une très importante fréquentation dimanche. Et une très grande proportion des promeneurs ont baissé le masque dans un mouvement spontané de libération et ce sans plus aucun respect des fameuses distances sociales.

    Face à l’ampleur du phénomène, la police a renoncé à verbaliser les nombreuses personnes ne respectant plus les restrictions sanitaires.

    “Observation : beaucoup de gens sans masque. La police veille mais ne peut pas être partout malgré le déploiement de patrouilles supplémentaires“, a laconiquement déclaré Ilse Van de Keere, porte-parole de la police de Bruxelles-Capitale/Ixelles. Et d’avouer : “Il était impossible de verbaliser tous ceux qui ne respectaient pas les mesures.”

    https://www.medias-presse.info/les-bruxellois-mettent-bas-les-masques-et-la-police-constate-quil-est-impossible-de-verbaliser-tous-ceux-qui-ne-respectent-pas-les-mesures-sanitaires/140181/

    Les coeurs unis Magazine | 27/02/2021

  34. Dominique T

    Toujours magnifiques vos interventions Ricardo ! Je les regardent toutes !
    Un grand merci à vous.

  35. Cori

    Quand je pense que je ne peux pas supporter une autre mauvaise nouvelle, je vous écoute Ricardo et mon espoir revient. Nous devons traverser cette période qui est très chaotique et qui le deviendra encore plus avec le temps afin de passer à quelque chose de plus grand et de meilleur que ce que nous vivons actuellement. Nous n’avons jamais été libres et une fois que ce sera terminé, nous saurons enfin ce que cela fait d’être libéré de tout ce mal. Nous avons créé le monde dans lequel nous vivons maintenant et nous pouvons créer le monde dans lequel nous allons et je sais que ce sera un endroit merveilleux !

  36. Bertois

    C’est tout à fait juste.
    Vivre vrai, vivre juste, tout simplement vivre bien et heureux

  37. Claudine Mauroy

    Et oui ce qui importe c’est bien le Chemin qu’est l’expérience de ce qui se présente à chaque instant, de cultiver le regard style « verre à moitié plein ». Et si le verre se brise avec son contenu, qu’à celà ne tienne, un Coeur Généreux en présentera un autre, mieux plein, dans l’acceptation du changement perpétuel, de l’interdépendance entre être/êtres/environnement etc. et de considérer en premier ses propres dysfonctionnement afin de se relier à son propre Poten-Ciel, à o p t i m i s e r au mieux à tout instant!!

  38. 2 citations populaires me viennent en tête : « Partir, c’est crever un pneu » > Coluche
    et
     » – Pffft ! La vie est un non-sens !
    – Un sens UNIQUE fistion ! Un sens unique !  » > Ptiluc – Jefferson ou le mal de vivre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera visible dans un délai de 2h, merci pour votre compréhension