Posté le 15/03/2021
3465 vues
Partager sur ...

41 commentaires

  1. Sarou

    Chère Karine, nous sommes de tout cœur avec vous. N’y a-t-il pas un(e) juste dans les H/F de justice pour remédier à votre enfer ?Recevez tous nos meilleurs encouragements, c’est très dangereux ce que vous faites, Courage !!
    et merci Richard…

  2. SOUTIEN A KARINE

    Les droits parentaux sont en danger…
    Triste société où des milliardaires ( Soros…) financent et influencent une tendance de fond: la dépossession des droits parentaux.
    Il est plus que temps de réagir à ce rapt organisé, enseigné jusque dans les institutions juridiques, éducatives et autres agences pour les «droits de l’enfant ».
    L’enfant, que l’on dit défendre, est en fait de plus en plus souvent une pauvre victime et sert de prétexte à l’OMS ( financé à 80% par Bill Gates…) pour édicter des directives européennes sur la « sexualité de l’enfant » par exemple. C’est à vomir lorsqu’on rentre dans les détails âge par âge…
    Nous sommes clairement dans un mouvement de fond nocif pour l’enfant ET pour ses parents.

    SOUTIEN à Karine.
    Ne mourrez pas pour eux, ces décideurs, ils n’en valent pas la peine.
    BATTEZ-VOUS.
    FORCE ET COURAGE !

  3. Aline

    TERRIBLE ! J’espère que cette personne retrouvera ses enfants, et que la Justice va réagir !!!! Que dire de plus face à cette situation Folle ! Tout n’est que Folie aujourd’hui. Soutien à cette Maman. Merci Richard,! Encore merci d’exister ! Merci de faire un vrai travail de JOURNALISTE !!!!

    • Marie-Annick COUDERC

      Vidéo toujours très entrecoupée !
      Merci pour ce travail de ré-information vitale !

  4. Gilles

    Allons droit au but. Ces horribles affaires de placements dangereux et abusifs d’enfants doivent nous rappeller les nombreuses affaires suivies par Karl Zéro où on a constaté (en Belgique et même dans l’est de la France) que des magistrats (franc-maçons) agissaient en réseaux pour soutenir des pères violents voires pédocriminelles ! Cela pouvait aussi alimenter des foyers de jeunes propices aux agressions sexuelles. Ça sent le roussi…Tant que ces histoires sordides restent taboues on tournera autour du pot. Oui la justice est corrompue surtout à Pedoland !

  5. Hélène

    Possible aussi dans le cas de Karine que la Justice ne veuille pas lui rendre ses 2 enfants, tout simplement parce qu’elle ne peux pas. Ils peuvent avoir disparu comme tant d’autres pour devenir esclaves sexuels . On sait ce dont peuvent devenir bon nombre d’enfants retirés puis, placés…
    Il y a anguille sous roche, j’espère me tromper.
    Que Dieu bénisse la maman et ses 2 enfants.

  6. Queline

    Ni aurait il pas en France un seul avocat de renom pour sortir Karine de cette impasse ?
    Ni aurait il pas en France un seul média susceptible de couvrir cette affaire et de financer un super avocat ?
    Ça s est déjà fait pour des personnes qui n avaient pas les moyens de s offrir les honoraires des grands pontes ds des affaires très médiatisées.
    Karine ne perdait pas espoir !…

  7. Gilles

    Pour information la juge qui instruit l’affaire est Sandrine Lalande soutenue par Frederic Camacho, le fameux Chef de service à l’ASE d’ALÈS ainsi qu’un certain Monsieur Revel. Voici ce qu’on pouvait lire concernant la ville d’Alès dans un article révélateur: « Le monde des affaires et celui la justice fourmillent aussi de frères. Saint-Jean des Cévennes, la première loge créée à Alès par la GLNF, regroupe des pointures: Pierre Marie Valentin, président du conseil d’orientation et de surveillance de la Caisse d’épargne du Languedoc-Roussillon; Marc André, mandataire judiciaire; Francis-Jean Laganier, un ancien carrossier qui fut membre du bureau de la chambre de commerce. On y trouve également des juges du tribunal de grande instance et du tribunal de commerce. »-L’Express du 8/12/2008 ! Cette caste judiciaire a ete denoncée sous ce lien:
    https://www.midilibre.fr/2020/04/24/nimes-un-magistrat-de-la-cfdt-monte-au-creneau-apres-une-polemique-visant-la-magistrature,8861503.php
    Sans commentaires. La boucle est bouclée.

  8. Gilles

    Pour information la juge qui instruit l’affaire est Sandrine Lalande soutenue par Frederic Camacho, le fameux Chef de service à l’ASE d’ALÈS ainsi qu’un certain Monsieur Revel. Voici ce qu’on pouvait lire concernant la ville d’Alès dans un article révélateur: “Le monde des affaires et celui de la justice fourmillent aussi de frères. Saint-Jean des Cévennes, la première loge créée à Alès par la GLNF,(…). On y trouve également des juges du tribunal de grande instance.”-L’Express du 8/12/2008 ! Cette caste judiciaire a été dénoncée sous ce lien:
    https://www.midilibre.fr/2020/04/24/nimes-un-magistrat-de-la-cfdt-monte-au-creneau-apres-une-polemique-visant-la-magistrature,8861503.php
    Sans autres commentaires.

  9. Catherine

    Merci Ricardo pour ce témoignage !
    Karine, votre vie est précieuse gardez courage car le ménage se fait et tous ces miteux seront traduits en justice.
    Votre vie est importante alors préservez-la, elle est précieuse pour vos enfants et pour vous et pour nous.
    Trop de juste et de gens adorables sont tombés il faut se soutenir et nous avons tous besoin de vous en pleine forme.
    Toute ma foi en la vie et en la justice vous accompagne.

  10. Rose

    https://odysee.com/@Souverains:d/La-pedocriminalite-en-France–agissons-ensemble-:6

    ci-dessus un lien pour écouter Karl Zéro parler de pédocriminalité

    A QUEL MOMENT LES DEPUTES FERONT DE VRAIS LOIS POUR PROTEGER NOS ENFANTS !

    Ils ont pourtant un salaire suffisant pour faire ce travail car avec 21800 euros par mois ce qui fait une augmentation de 15 % par rapport au 18950 euros de dotation qu’ils percevaient auparavant. AUGMENTATION QU’ILS SE SONT OCTROYES PENDANT LA PANDEMIE. Tiens en parlant de salaire j’aimerai savoir si les chômeurs, les salariés au smic vont être augmentés de 15% ?

    Peut-être que le député LREM Bruno Questel serait intéressé de faire des propositions de lois pour protéger les enfants ?

    En février les députés ont été rapides à s’octroyer un salaire plus important, espérons qu’ils seront aussi rapides pour faire des lois en vue de protéger nos enfants.

    C’est plus important me semble t-il de légiférer sur la protection de nos enfants que sur l’accent des prénoms.

    Cher Peuple de FRANCE, que penses-tu d’un haut magistrat condamné pour pédocriminalité qui encourait 5 ans de prisons et qui n’a fait que 8 mois avec sursis, qui continue à travailler et qui n’a pas été radié ? Elle est belle la FRANCE ?!

  11. Corinne

    Tous les jours les nouvelles plus horrifiantes les unes que les autres s’accumulent. Elles font l’objet d’indignation, de pétition, de manifestations timides. Qu’est-ce que je fais ici ?

    Allons enfants de la patrie… un hymne qui me paraissait violent il y a encore deux ans, s’exprime dénué de sens aujourd’hui. Plus de patrie, plus d’enfants, plus de jour de gloire, sans réveil franc et massif.

    Pas d’état de droit et pas d’état légitime t’en construction pour le remplacer non plus, de quoi sera faite la Minute de demain ? De ce silence assourdissant ?

  12. Loulou

    Rien n’est plus précieux que la vie
    Si vous n’êtes plus là, qui se battra pour vos enfants ?
    Si votre combat va jusqu’à la phase finale, vous donnerez raisons à leurs bourreaux
    De grâce relevez vous
    VOUS N’ÊTES PLUS SEULE
    NOUS SOMMES TOUS À VOS CÔTÉS

  13. Vignal

    Oh mon Dieu 😯 est-il vraiment là??????dans quel monde vivons-nous??? Rendez ces enfants à cette maman!!!!!! Courage mon petit…..

  14. Cathy

    Bonjour et merci Ricardo

    Karine lisez tous ces commentaires magnifiques de soutien.
    Karine on peut rester bien des jours sans manger mais très peu sans boire
    Pensez à vos enfants , qui fera barrière a cette justice indigne de son nom si vous n êtes plus là ?
    Pensez à vos enfants sans maman . Ils ont besoin de vous.
    Nous ressentons votre désarroi mais Courage 🙏❣️

  15. Eric Thierry

    Bonjour. Merci pour vos vidéos. Pourquoi ne pas transférer France soir sur odysée, de plus en plus de personnes migrent vers cette plateforme.
    Youtube devient la voie médiatique du pouvoir et de la propagande .

  16. vincent herrmann

    Regardez cette vidéo de TV liberté qui confirme bien ce que dit Ricardo.
    https://www.youtube.com/watch?v=AVZiNDMKOjk
    Tout ceci n’est pas du hasard mais une organisation bien huilée pour détruire la France, la famille, le bienêtre , la bienveillante, la fraternité . Et tout ceci se travaille tous les jours !!!!
    regardez la vidéo de Valérie Bugault. Cela en vaut la peine . Merci à Ricardo

  17. Martine Fick

    Mais comment peut-on laisser des gens comme ce juge continuer d’agir comme il fait sans qu’il n’ait aucun compte à rendre ? C’est épouvantable ! Ni nouveau ni surprenant surtout en ce moment mais néanmoins épouvantable. En tant que mère et grand-mère, je soutiens Karine, je lui souhaite de sortir très vite de cet enfer et de retrouver son enfant. Courage Karine.

  18. Christine

    On marche sur la tête. Et qui pense aux pauvres enfants pris dans cet enfer, qui assistent à cette tragédie ?

  19. Catherine Kastner

    Comment peut-on l’aider ?
    Une pétition ?

    • bonjour j’ai constaté que les pétitions qu’on signe ne servent pas à grand chose dans notre pays de dictature

  20. Un message reçu en canalisation pour Karine :
    Je suis ton être suprême
    Et je t’invite à te hisser au sommet de toi-même
    Dans l’onde pure
    De ta véritable nature
    Bien au-dessus de la loi des humains
    Tu retrouveras la puissance du plan divin
    En cet endroit de toi, tu verras et entendras
    Le véritable enjeu de ton combat
    Ton incarnation ici-bas n’est en aucun cas
    Un enlèvement de ton être sacré
    Par des forces de matière qui t’auraient profanée
    Malgré ton plongeon sur la terre au sein de l’humanité
    Tu conserves ton identité absolue, la vérité de ta divinité
    En te reconnaissant en ce que tu es de toute éternité
    Tu t’élèves et t’affranchis des inventions humaines
    Créées pour compenser l’oubli de l’Esprit pérenne
    Souviens-toi de TOI-ESPRIT sans plus t’identifier à ton seul moi humain
    La fin de ta croyance au rapt de la lumière par la matière
    Pourrait bien ouvrir la porte et les barrières
    A la libération de tes enfants de chair
    Qui, tout comme toi, sont dans l’absolu, des êtres divins.

  21. Danielle Serclerat

    Merci de relayer de telles situations, une honte pour ce pays, pour ces décisions inhumaines… Y a t-il une action en cours pour soutenir cette personne ?

  22. Laurence

    Merci Ricardo, merci Vincent pour vos actions… je me sens impuissante si loin de Nîmes. Et je n’ai pas VK. Karine, il vous faut conserver la vie pour continuer le combat.
    Je prierai pour vous et les vôtres.

  23. Isa

    Il est grand temps que les Français sachent comment son traités les 350000 enfants (voir plus)qui sont arrachés A leur famille sans raisons valables
    J ai peur pour cette maman courage mais je la comprend tellement. Tout ces services judiciaires et sociaux se délectent a nous pousser dans le désarroi le plus total
    En 30 min ces services on foutu notre vie en l air ,j ai pu récupérer mon fils au bout de 11 mois complètement détruit !! Je n ose penser aux degats lorsque le placement est long .. souvent trop long
    Ces enfants qui souffrent en ce moment seront adultes un jour mais dans quel état !! J ai honte. De la justice de mon pays
    Aidons cette Maman

  24. Le Défi de la vérité : Silvano Trotta s’explique
    « Silvano Trotta expérimente déjà le système de riposte graduée de Twitter avec ses affirmations sur les vaccins ». « Twitter a suspendu son compte pour deux tweets mettant en cause l’efficacité des vaccins mais aussi leur dangerosité
    Alors qui sera le prochain ??? Vous dites de vous y rejoindre pour combien de temps encore votre compte restera ouvert??? On fait taire les soi-disant complotistes et on refuse l’accès à Youtube on blackliste MARCELD et comme il l’écrit les alternatives ne manquent pas ODYSEE ou bien GAB

  25. Boudassou philippe

    Les enfants à partir de l’âge de sept ans n’appartiennent plus aux parents mais au procureur. Loi de l’amirauté enfant mort à la naissance. Allez voir la vidéo de Titus être vivant et de Solar mécano sur odyssée, qui vous explique la fraude du nom.

    • Je pense qu’il est nécessaire de d’écarter toute idée contraire aux libertés, un grand nombre de lois sont écrites en opposition au vivant, pour le plus grand profit de certains.

  26. Protester devient un acte de illégal aux yeux des technocrates qui s’acharnent contre les valeurs fondamentales nécessaires à la survie de notre civilisation. Nous arrivons à la limite de l’acceptable, le vivant reprend peu à peu possession de son héritage.
    Reste avec nous Karine, ta mission continue mais donnes toi le temps nécessaire. Beaucoup d’entre nous te soutiennent dans le silence de leur cœur…

  27. Virginie

    Soutien total face à un état profond qui est l’orgre qui menace les enfants en divisant les familles.

  28. soise

    KARINE !!!! Vous êtes admirable de courage mais n’allez pas dans l’irréparable, vos enfants ont besoin de vous VIVANTE ! Si vous n’êtes plus là, ce juge aura raison, et eux seront dans un malheur bien pire sans leur maman !!! – En dernier recours l’avocat peut-il demander une Grâce au Président de la République, qu’on l’aime ou pas il peut être interpellé.
    Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’ESPOIR, Karine restez en VIE !!!

  29. Bonjour à Karine,

    Votre dossier étant complet manifestement, il vous faudrait, si vous pensez cela nécessaire et utile, procéder au dépôt d’une plainte contre la France qui a ratifié La Convention des Droits de l’Enfant CDE et qui a donc l’obligation de l’appliquer.

    Cette plainte a la particularité d’être déposée par un parent pour le compte et au nom de chacun de vos enfants s’ils sont mineurs. La plainte doit mentionner l’Etat concerné par les potentielles violations de la Convention des Droits de l’Enfant, à savoir pour vous, il s’agit de la France.

    Vous pouvez adresser votre plainte au Comité International des Droits de l’Enfant CIDE, basé à Genève ou vous renseigner sur la possibilité d’une procédure d’enquête lorsque les violations constatées ont été répétées plusieurs fois (voir lien ci-dessous).

    Les articles de la Convention des Droits de l’Enfant qui ont été violés doivent être également mentionnés dans votre plainte.

    Vous pouvez à ce titre vous inspirer des « Observations générales » de la CDE éditées par le Comité International des Droits de l’Enfant.

    Une fois que le Comité statue sur votre plainte, l’Etat est préalablement avisé avant d’être condamné (valeur consultative de la condamnation), et en général il a la possibilité d’entrer en discussion avec le Comité des Droits de l’Enfant pour démontrer qu’il peut régler rapidement les points critiques de votre dossier.

    Si l’Etat ne fait rien pour corriger ses erreurs et les violations constatées par le CIDE, alors c’est une sanction qui tombe pour l’Etat ( une sorte de sanction de principe). Le Comité des Droits de l’Enfant n’a qu’une valeur consultative, mais dans la réalité, les positions du Comité ont un réel poids dans la correction des erreurs et/ou des violations des articles de la CDE qui seraient constatées formellement par le Comité (sur leur site vous pouvez avoir accès aux différentes affaires et décisions).

    En conclusion, l’Etat visé par la plainte au Comité CIDE réagit en général assez vite aux constations du CIDE.

    Nb : ci-joint le lien du Comité International des Droits de l’Enfant CIDE, concernant une éventuelle demande d’intervention pour une procédure d’enquête : https://www.ohchr.org/EN/HRBodies/CRC/Pages/InquiryProcedure.aspx

    Le lien du formulaire de plainte au Comité International des Droits de l’Enfant (version en anglais uniquement, le télécharger, puis faire un copier coller et le traduire via google traduction) :
    https://www.ohchr.org/Documents/HRBodies/CRC/ModelCommunicationForm_en.pdf

    En page 3 de ce formulaire, vous trouverez sauf erreur, le contact pour le dépôt de plainte auprès du Comité International des Droits de l’Enfant :
    Petitions Team
    Office of the High Commissioner for Human Rights
    United Nations Office at Geneva
    1211 Geneva 10, Switzerland
    E-mail : petitions@ohchr.org

    Ci-joint le lien des « Observations générales » du Comité International des Droits de l’Enfant qui précisent chaque élément et notion de la Convention des Droits de l’Enfant. Ces « Observations générales » font suite au constat de nombreux abus des juges et mauvaises interprétations par les juges de la Convention des Droits de l’Enfant, il était nécessaire de clarifier chaque point :
    https://tbinternet.ohchr.org/_layouts/15/treatybodyexternal/TBSearch.aspx?Lang=fr&TreatyID=5&DocTypeID=11

    Bien à vous,
    Gardez force et courage, vos droits sont votre force.

    Ne râtez pas l’occasion de faire la différence par votre persévérance, sachant que vous avez déjà beaucoup d’éléments de votre côté.

    Vos enfants ont besoin de vous et vous, d’eux. Reprenez des forces.

    Meilleures salutations,
    Nadja

  30. Tourainne Caroline

    nous sommes une dizaine de familles victimes du procureur Maurel Eric, destructions des plaintes, entraves a la justice, des mois d’attente inutiles,

  31. patrice

    mais qu’y a-t’il donc sur sa gauche pour qu’il tourne la tête une trentaine de fois dans cette direction ? tic ou toc ?

  32. Anne

    Bonjour Ricardo, bonjour à tous,

    Voici un courrier à toutes fins utiles la copie d’un email adressé hier en soutien de cette maman et de ses enfants;
    (il peut être revu/personnalisé etc. autant que nécessaire bien entendu)
    En espérant que cette démarche aboutisse au plus vite.

    Anne, une abonnée à la minute de Ricardo (que je remercie vivement pour son action)

    PS : dans l’urgence, je me suis permis de reproduire des infos issues de différentes sources dont bien-sûr le site de la maman, Karine Trapp, en espérant ne pas faire d’impair.

    —–
    À : ca-nimes@justice.fr ; accueil-nimes@justice.fr ; ti-nimes@justice.fr ; accueil-mende@justice.fr ;
    tj-mende@justice.fr

    A l’attention de :

    – Madame Sandrine LALANDE
    Juge des enfants
    Palais de Justice
    Bd des Arènes
    30000 NÎMES

    – Madame Léa HARDY
    Juge des enfants
    Tribunal judiciaire
    37, bd Henri Bourillon
    48000 MENDE

    Objet : Dossier / Madame Karine TRAPP / Enfants Samuel, 6 ans, et Noah, 11 ans
    Contexte d’urgence : Grève de la faim parentale depuis le 1er mars 2021

    Mesdames les juges,

    Depuis le 1er mars, deux mamans, dont Madame Karine TRAPP, ont entamé une grève de la faim pour 15 jours en signe de protestation contre le placement « abusif » de leurs enfants.
    Depuis hier, 16 mars 2021, Madame Karine TRAPP poursuit cette grève de la faim en renonçant également à la consommation d’eau, mettant sa vie en danger à titre de recours ultime afin de retrouver à tout prix ses enfants qui lui ont été retirés depuis 2017.

    Concernant la situation de Madame Karine TRAPP, des responsables et représentants politiques ont alerté à maintes reprises, dès 2018, tels par exemple :

    – M. Jean Lassalle, député :

    – courrier du 27 septembre 2018

    – courrier du 20 décembre 2018

    – Madame Marion Trib, députée (courrier daté d’octobre 2018)

    Ces courriers sont consultables à l’adresse : https://www.samuel3ansnoah8ans.fr/courriers-de-deputes/

    Plus largement, les témoignages de parents concernant des mesures d’éloignement d’enfants contre leur gré semblent se multiplier de façon alarmante, relayés par de nombreux experts, responsables politiques ou collectifs :

    – « 5O% des placements pourraient être évités », Pierre NAVES, Inspecteur Général des Affaires Sociales (IGAS), en 2002 dans l’émission « Envoyé spécial ». En 2007, 5 ans après, il confirmait ce chiffre et ajoutait : « Il faudra 15, 20, peut-être 25 ans pour réduire ces placements de moitié ».

    – Dès 2009, le Rapport de la Cour des Comptes signalait :« Si la France ne résout pas les dysfonctionnements de sa protection de l’Enfance, si elle veut occulter la barbarie qui prévaut dans de trop nombreux cas et occasionne une véritable » maltraitance institutionnelle » ce sont des dizaines de milliers d’enfants qui connaîtront des traumatismes irréversibles. Les conséquences sont prévisibles tant en ce qui concerne l’équilibre de ces futurs adultes que pour la société qui devra chèrement payer son renoncement aux valeurs du Pays des Droits de l’Homme signataire de la Convention Internationale des Droits de l’enfant ».

    – Un dossier du magazine « Marianne » titrait en janvier 2020 : « La spirale des placements abusifs » :https://www.pressreader.com/france/marianne-magazine/20200117/282230897642909?fbclid=IwAR3lSpOTOa7gN4R8Mbgv8i6yKgguxHJgaMt5i7k_JG35UfGLeiVC5bQFXZY

    – En novembre 2020, L’enfance au coeur, collectif réunissant de très nombreux signataires, , dénonçait la maltraitance liée aux placements d’enfants résultant de décisions de justice : https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/tribune-dun-collectif-de-professionnels-pour-la-journee-internationale-des-droits

    Dans ce contexte, je compte sur la vigilance particulière des différents services de Justice pouvant intervenir dans le réexamen de la situation familiale concernant Madame Karine Trapp (et d’autres parents dans le même cas). Sa démarche de dernier recours et son courage témoignent je pense clairement de la légitimité de sa requête et de l’injustice des soupçons portés à son encontre.

    En tant que citoyenne témoin de cette situation, je souhaite vous alerter et vous demande, me faisant l’écho de nombreuses autres actions citoyennes et associatives en ce sens, un engagement véritablement humain dans l’étude du dossier de Madame Trapp et dans les mesures juridiques prises concernant le retrait des enfants à leurs parents, mesures souvent inadaptées et pouvant générer de nouvelles situations d’extrême souffrance du fait de séparations _ souvent longues de plusieurs années, imposées tant aux enfants qu’à leurs parents.

    Dans l’immédiat et de manière particulièrement urgente, je vous remercie par avance pour votre prise en compte de l’ultime appel à l’aide de Madame Karine Trapp dans cette situation de grève de la faim, en vous demandant une nouvelle étude de la situation de ses enfants.

    Comptant sur votre action, je vous prie d’agréer, Mesdames les juges, mes salutations distinguées.

    Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera visible dans un délai de 2h, merci pour votre compréhension