Posté le 02/02/2021
3978 vues
Partager sur ...

103 commentaires

  1. Isa

    Oh mon dieu !!!! s’il y a une justice il faut qu’elle s’exerce rapidement !!!!

    Ma nièce me racontait, qui est maman de 2 enfants 4 et 6 ans, que son ainée hier soir lui avait dit qu’elle en avait marre du masque et qu’elle voulait tuer le covid. Evidemment aller à l’école lui est devenu insupportable. Il faut savoir que le masque, dans cette école, pour les enfants est obligatoire en intérieur et en extérieur et que des rondes de gendarmes sont faites de façon aléatoire pour vérifier si tout le monde respecte bien les règles. Au secours !!!!!!! de quel droit ? ils vont faire de ses enfants des bombes à retardement.
    Je suis extrêmement en COLERE et j’en appelle à une prise de conscience collective rapide pour le bien de nos enfants et le bien de tous
    Merci à tous ceux qui agissent

    • Élodie

      Aujourd’hui , j’ai mal
      Hier j’ai eu malMais demain je ne veux pas avoir mal
      Demain je veux revivre et revoir mes enfants revivre
      Demain je veux voir des sourires sur toute et tous
      Demain je veux pouvoir emmener mais enfants au cinéma
      Demain je veux que mon conjoint puisse m’inviter au restaurant
      Demain je veux me promener dans un parc sans masque

      Demain je veux la Liberté

    • Sarou

      En mettant sur Google « Louis 2 de Bavière et 107 enfants….  » il y a un récit qui en dit long…. Ancienne prof d’éducation musicale j’ai eu un Maître en chant Marie Louise Àucher et combien elle tenait à faire part de cette « expérience » néfaste !! Je pense aux enfants privés du visage parlant et chantant de leurs éducateurs mais aussi aux enseignants de langues étrangères…. Quelle souffrance, quelle barbarie avec cette imposition de masques !
      Savent ils, ceux qui imposent ce masque, les dégâts qu’ils provoquent ? Impardonnables ils sont !

    • Agnès

      A DIFFUSER : je me permets de signaler une trouvaille de hasard ce matin, un réseau en cours de constitution, très bien fait, très simple, avec géolocalisation des inscrits, qui vous permet de voir qui est susceptible d’échanger voir s’activer avec vous à proximité, ce qui pourrait être une aide considérable pour les parents : https://reseauamitie.com/index.php#

  2. Chrys

    Bonjour Ricardo et tous,
    La musique peut nous donner du courage, combien de soldats sont allés au combat au son du tambour, de la cornemuse et bien moi je vous propose un chant qui donne des frissons…
    Une idée de résistance pacifique : ouvrir nos fenêtres et mettre les hauts parleurs avec le Chant des partisans : https://www.youtube.com/watch?v=sUZWlf_vuKg
    Dans la journée, dans la soirée jusqu’à 22h00. peu importe il faut montrer qu’on est pas dupe !
    Il faudrait un geste de ralliement : le V de la victoire, les 3 doigts levés façon HungerGames ? Car ne serions nous pas entrés dans le Jeu de la Faim?
    Mille mercis Ricardo pour nos enfants, car ce qui se joue maintenant ce n’est pas que notre présent c’est aussi notre futur !

  3. Eleonore Boels

    En Belgique c’est la meme chose , mes filles ne veulent plus aller à, l’école car mal de tête et fatigue … j’ai du me battre pour enlever une punition a ma fille pour avoir ose le mettre quelques minutes sous son nez … et je me sens seule car aucun parents ne réagissent dans mon Ecole . Cela commence vraiment a jouer sur mon morale … et je ne sais plus quoi faire

  4. julius_90100

    Madame Isa, vous dites que des rondes de gendarmes sont effectuées à l’intention du port du masque par les enfants, c’est bien cela ? Si c’est vraiment la cas, la gendarmerie de votre lieu d’habitation devrait être attaquable juridiquement ne justice pour intimidation psychologique à l’encontre d’individus fragiles voire maltraitance par la force sécuritaire. Et oui, il semble que ce pays en soit là, maltraiter ses propres enfants ! Et tout ça pour le pognon !

  5. Granjon

    Ils se permettent de nous infliger une vie morbide.
    Ils vont nous tuer doucement, psychologiquement.
    Ce matin j ai envoyé un email au Président via le site de l Élysée, soyons nombreux a le faire, exprimons notre malaise, notre mal-être au premier concerné .
    Je suis une maman aussi et même si ils ont la vingtaine ils n ont plus de vie sociale.
    Exprimez vous svp c est un appel a l aide contre un génocide

  6. Beuchard

    Très émouvant. Nous sommes dans le même esprit.

  7. Christine

    Moi je suis une mamie qui voit la tristesse dans les yeux et les paroles de mes petites filles ou petits fils.
    Je suis si triste de ne pouvoir faire plus pour eux, alors quand je vais les chercher à l’école, je ne porte pas ce torchon que l’on nous impose et tous les parents devraient en faire de même, c’est ma façon de montrer ma colère contre ce système qui fait du mal en prônant que c’est pour le bien.
    Quels enfants allons-nous laisser à notre planète.

  8. Richard merci de transmettre à cette maman de suggérer la présence de l’Ecole à la maison ou même instruction en famille si elle le souhaite, tout à fait légale que cela ne déplaise au système (le collège est devenu invivable)
    1père de 3 enfants.

  9. Voici quelques jours, je montais dans le bus plein à craquer d’une classe de jeunes adolescents se faisant insulter par le chauffeur parce que certains portaient le masque sous le nez…Connaissant le lycée d’ou ils venaient, ce dernier menaçait à voix haute, de dénoncer certains jeunes à la direction…. »je croyais rêver » !!!!

    Ne supportant plus au bout d’un moment son comportement abject, j’ai pris dans mon sac les documents de Maître BRUSA sur l’illégalité du port du masque et celui du Docteur RUSSEL sur les dangers du port du masque et les ai donnés à un jeune adolescent en lui demandant de diffuser au maximum…
    Il m’a répondu : « je suis comme vous madame… » et je lui ai dit, surtout, surtout, diffuse le plus possible..

  10. Chassaing Jean-Christophe

    Malheureusement beaucoup de gens voudrais agir mais n’arrivent pas à se fédérer localement et ce gouvernement joue au chat et à la souris avec les délais judiciaire. Je suis en Charente-Maritime et j’ai une voisine qui voudrais bien agir, mais qui est seule face aux parents à l’école qui ont démissionné face aux autorités scolaire et également par inconscience. Il faudrais qu’un groupe d’information se forme afin d’essayer de les réveiller en leur montrant que l’Union fait la force et la connaissance une arme.

  11. CYRILLE D.

    Le système scolaire devant légalement se plier aux lois et décrets gouvernementaux, les équipes éducatives peuvent difficilement s’y soustraire, sauf mouvement de grêve, quand bien même les enseignants (dont je suis) et les personnels éducatifs constatent chaque jour et de plus en plus des détresses chez les jeunes. Peut-être les parents (dont je suis aussi) devraient-ils massivement menacer de ne plus scolariser: le ministre de l’EN serait en difficulté, en porte-à-faux avec le chef de l’exécutif… A mon sens, il faut utiliser les moyens les plus légaux de lutter, pour garantir une contestation pacifiste de la tyrannie. Et puis en parler, dire qu’on n’est pas d’accord, pour au moins instiller le doute chez un maximum de personne autour de nous, parce que se taire reviendrait à capituler.
    Merci pour ce que vous faites ici.

    • Rectif19

      @ CYRILLE D.

      Vous dites :
      Le système scolaire devant légalement se plier aux lois et décrets gouvernementaux, les équipes éducatives peuvent difficilement s’y soustraire, sauf mouvement de grêve, quand bien même les enseignants (dont je suis) et les personnels éducatifs constatent chaque jour et de plus en plus des détresses chez les jeunes. ETC…

      Vous du Corps enseignant… vous êtes capables de mobiliser des millions de personnes dans la rue, pour des revendications parfois discutables, voire non justifiées, pour votre bien être de carrière ou autres avantages, et vous êtes incapable de vous organiser, de vous mobiliser pour le bien être des enfants…D’autant que la plus part, vous êtes vous-mêmes parents…

      Vous dites que ; Le système scolaire devant légalement se plier aux lois et décrets gouvernementaux, les équipes éducatives peuvent difficilement s’y soustraire, sauf mouvement de grêve,

      Qu’attendez-vous pour l’organiser cette grève… ? que tous les gosses dépérissent et crèvent de désespoir…?
      ainsi que les parents qui sont impuissants face a ce Mamouth d’état..
      En plus, vous n’êtes pas obliger d’obéir à des ordres idiots, iniques, inadmissibles, illégitimes, infâmes, et même tyranniques…

      L’union faisant la force, il semble que si tous les enseignants s’organisaient pour faire une grève générale devant cette situation de non sens, vous ne pensez pas que cette force serait positive pour faire plier ce gouvernement de psychopathes, de tyrans….

      Organisez-vous, même sans vos syndicats ± vendus au pouvoir; cela vous grandirait face à la population, qui j’en suis persuadés, pour une fois applaudirait à tour de bras cette action; dont même les enfants comprendraient la
      bienfaisance de la démarche…alors une grève de plus, et pour le bien-être de nos enfants, serait + qu’honorable.
      Alors qu’attendez-vous ? à vos claviers et smartphones…!

  12. fro

    Mon fils de 7 ans hier, alors que jusqu’à maintenant il n’avait pas trop râlé…
    « Mais Papa je vais devoir le porter combien de temps encore?! »
    Je n’ai pas su quoi lui répondre…

    • Joël

      Ecrire au gouvernement ne sert à rien…ils ne lisent même pas le courrier… Leur programme diabolique – et qui est mondial – doit être exécuté coûte que coûte… Seulement la désobéissance en masse peut marcher.

  13. Little Pousse

    Quand j’entends ce drame que vivent de si nombreux enfants, cela me conforte dans notre choix d’avoir retiré nos enfants de leur école depuis la Toussaint et cette mesure criminelle ! Nos enfants savent que nous sommes en résistance et que je veux protéger leur vie, leur santé,… et leur spontanéité au-delà de ce coronacircus…. Pour protéger mes enfants, je suis prête à tout, mais je déplore de voir et discuter avec tant de parents qui se résignent ! Que leur faut-il pour sortir de cette léthargie ??!

    • Oy

      L ‘association Réinfo covid de Louis fouché met à disposition des médecins afin d’ aller dans les écoles et collèges pour combattre le port du masque pour les enfants

  14. MURIEL

    je n’ai pas d’enfant en bas âge , mais jamais je ne ferai porter un masque à un enfant , il ne faut pas attendre une solution des autres mais il faut montrer l’exemple,
    vous n’êtes pas une goutte d’eau dans un océan , mais un exemple qui entraine l’effet domino.
    Muriel ( grand mère )

  15. Je suis persuadé que cette admirable maman, tellement préoccupée part le sort de ses enfants ─ quant à leur santé et leur avenir ─ doit se poser des questions. Qui sont les responsables ? Qui impose le masque à nos petits ? Qui les torture, physiquement et psychiquement ? La réponse, on la connaît : elle vient d’en haut, des « hors sol », de ceux-là même qui devraient les protéger, de ceux-là même qui devraient les élever vers l’âge adulte dans l’épanouissement qu’ils sont en droit d’attendre (et nous aussi, les parents) de « l’Éducation nationale » (Rappel : « éducation » = mise en œuvre des moyens propres à former et à développer l’être humain. On en est loin !). Ceux-là, que je ne nommerai pas, violent, comme doit penser cette maman, l’article 2, alinéa 1 de la Convention Internationale des Droit de l’Enfant qui stipule que que « toute décision, de quelque administration que ce soit, doit placer, avant toute autre considération, l’Intérêt Supérieur de l’Enfant ».
    Par la même occasion, « ceux d’en haut » violent la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et, plus grave encore, mettent en danger la vie d’autrui (et pas n’importe qui : nos petits !).
    Insupportable gâchis, coupable impéritie !

  16. Tuustotusegosum

    Personnellement, j’ai retiré mes 3 enfants scolarisés de l’école et mon épouse a courageusement mis en place l’école à la maison ! C’est possible et c’est notre façon de préserver nos enfants et de résister à la dictature sanitaire !!! Osez! Courage à tous !

  17. Nathalie ZECOVIC

    Déjà depuis de nombreux jours, ma fille de 6 ans, qui adore l’école, traine les pieds pour y aller. Hier, elle a avoué s’être quasiment endormie sur son bureau dans sa classe… Elle aime beaucoup sa maîtresse, qui pourtant lui demande, jour après jour, de bien remettre son masque sur son nez, et lui expliquer comment éviter d’avoir de la buée sur les lunettes.
    Mon coeur de maman est déchiré ! Son père et moi nous organisons comme nous pouvons pour lui faire une pause lors du déjeuner et ne pas la mettre à la cantine. Malgré les copains et les copines, elle ne veut surtout pas y retourner. Nous courrons toute la journée, pour qu’elle n’aille plus à la garderie du soir, mais ce n’est qu’un pis aller.
    Je ne comprends pas les enseignants qui ont littéralement peur des enfants, et réclament toujours plus de mesures sanitaires supplémentaires, quand de nombreuses études montrent désormais que les enfants ne sont pas concernés par le virus.
    Je ne comprends pas les autres parents qui disent que les enfants « s’adaptent »… à ce que j’appelle une maltraitance.
    Chaque jour qui passe ainsi est un jour de trop. Je ne veux pas cette vie pour ma fille.
    Je joins mon cri à celui de cette maman !

  18. sophie alvaro

    Bravo à cette maman pour son combat contre ce masque horrible. Je culpabilise tous les jours d’envoyer mon fils de 11 ans au collège sachant qu’il doit porter ce satané masque toute la journée. Je lui dit de le garder toujours sous le nez, mais les professeurs n’ont de cesse de lui répéter de le mettre sur le nez!! Ca me rend folle de savoir qu’on empêche mon enfant de respirer. Je me suis entretenue avec le directeur du collège à ce sujet mais lui est persuadé que ce masque est nécessaire… J’ai l’impression que tout le monde autour de moi est résigné et accepte le port du masque malgré toutes les contraintes qu’il comporte. J’aimerais agir… me battre contre cette injustice sans nom. Mais je me sens bien seule.. D’en parler ici me fait déjà du bien.. S’il y a des idées, je suis preneuse.. Merci de m’avoir lue..

  19. Denis Vachon

    Mes enfants sont d’âge adulte et je suis grand papa. J’ai le coeur déchiré à entendre de telles témoignage. Je crains l’avenir déshumanisé qui se prépare pour mes petits enfants. Je suis du Québec.

  20. Fourré

    Une idée toute con on envoie plus nos enfants à l’école et on attend!!! que feront ils?? il mettrons des millions de parents en prison on n’y est déjà..
    Plus facilement faire comme préconise le DR Fouché : se regrouper (je suis sûr que vous êtes plusieurs seuls dans votre coin) et regrouper les enfants d’une même école, les accompagner tous sans masques si la directrice ne les accepte pas l’obliger à le signifier par écrit, ça la fera réfléchir, puis voir Maitre BRUSA de REACTION-19 pour une recours.

  21. Michelle

    Merci encore et toujours pour vos minutes.
    Quelqu’un pourrait-il m’expliquer comment écouter Ricardo sur Telegram ?
    Merci et bon courage à tous

  22. christale

    PROTOCOLE ?
    Mon challenge cette année était d’appliqué bien davantage les processus qui donnent de l’autonomie à l’enfant au sein d’un lieu collectif mais  » le protocole » est devenu la première activité! Il muselle toutes les autres.
    Gestes barrière et barrière aux gestes !
    Barrière aux liens sociaux, aux rencontres, aux échanges, à l’initiative… c’est devenu le mur de Berlin cette barrière et dans un lieu d’accueil pour enfants c’est fâcheux!

    Tantôt sous la table, tantôt sur la bouche, laissé aux toilettes, piétiné par un copain, récupéré par le bout de l’élastique par un adulte … l’histoire d’une journée d’un masque d’un enfant de 6 ans devrait être contée, ce serait drôle!

    Et en multi-accueil :
    Imaginez le petit enfant de moins de 1an qui donc apprend le langage par le son mais aussi par les mouvements de la bouche ( neurosciences) et qui passe ses très précieuses journées d’évolution du langage au milieu d’un personnel sans bouche …

    Nous étions déjà à l’ouest car nous n’appliquons pas ce que nous savons de l’évolution de l’enfants à sa vie quotidienne d’enfant, mais à présent la malséance s’est installée dans nos structures éducatives et elle préside.

  23. Bénédicte

    Bonjour,
    Mon fils de 11 ans rêve d’un nouveau confinement des écoles pour pouvoir « respirer » à la maison. Lui qui aimait tant l’école avant, il la déteste maintenant. En pleurant il m’a dit pas plus tard qu’aujourd’hui c’était mieux avant. J’en arrive à me demander s’il ne déprime pas car il a une grosse perte de motivation et de concentration dans ses devoirs. A l’école on me dit qu’il est agité, qu’il papillonne aussi. Il ne veut plus aller à la cantine car il ne peut pas choisir le camarade à coté de qui il souhaite manger, à une distance de plus d’un mètre autour de lui. Je m’arrange pour qu’il vienne le plus possible déjeuner à la maison, pour une respiration.
    J’en ai marre de cette dictature à toute les échelles!!! Pourrions nous nous réunir pour une action commune?

  24. Emma

    Chères vous toutes et chers vous tous ,
    Je ne peux m’empécher d’éprouver de la tristesse lorsque je vois de jeunes enfants porter ce satané masque . J’ai fortement conscience que ces mesures et lois liberticides font souffrir toute notre jeunesse en silence.

    Gardons l’espoir pour tous les enfants petits et grands !
    Pour le bien de l’humanité pour nos valeurs fondamentales pour notre éthique !

    https://www.change.org/p/maires-05-l-alerte-de-professionnels-de-l-enfance-et-de-la-famille-sur-les-risques-des-mesures-sanitaires-sur-les-enfants

    Une étude allemande sur 25 930 enfants portant le masque:
    https://www.researchsquare.com/article/rs-124394/v2

  25. Ellen Schwaller

    Bonjour je suis dans le même cas que vous tous avec mes deux enfants à l’école et au Collège serait-il possible de déposer une plainte pour maltraitance et mise en danger de la vie d’autrui physique et morale au ministre de l’éducation ??
    Quelles lois et textes de lois sont de notre côté pour défendre nos enfants ???

  26. Ellen Schwaller

    Avis à tous et à toutes !!!!

    j’ai la solution après avoir suivi depuis longtemps maître Carlo Brusà

    voici la plainte collective qui l’a fait contre le port du masque

    elle est complète pouvait la lire et l’amener à l’école :

    le port du masque n’est pas obligatoire à l’école il faut qu’on arrête d’étouffer nos enfants !!!!

    Synthèse-de-la-plainte-relative-au-port-du-masque.pdf • 390 KB
    https://vk.com/doc634976454_587261674

    copier et coller distribuer partager sur tous les réseaux et à toutes les personnes de votre entourage !!!!

  27. Bonjour, je suis dans le même cas. Je voudrais agir mais je suis seule autour de chez moi, quand je vois encore tous ces gens,ces parents complètement lobotisés, je suis déprimée 😢😢😢. Je ne sais plus que penser et parfois même je me dis que nous ne sommes pas encore sortis de cette mascarade en voyant ceci au quotidien. La peur,la peur,la peur …….des amendes me dit on mais je leur réponds: mais qu’est ce que vous en avez à faire, vous ne payez pas, point!!!!! Mais ….bah ,je pisserai dans un violon ce serait pareil.
    C’est vraiment désolant, déprimant …..

  28. Fabre

    C’est exactement cela… Les Profs ont la trouille et appliquent avec zèle les recommandations… Au bout d’un an ils auraient dû comprendre qu’on se fout de notre gueule. Les profs ne sont plus ce qu’ils étaient… CQFD

  29. Nicolas

    Depuis un mois je suis en combat permanant avec l’instituteur de mon fils. Il punit les enfants qui découvrent leurs nez pendant la récré. Je l’ai gardé une semaine à la maison pour qu’il « respire » et finalement ce prof m’a signalé à l’inspection académique sans doute comme complotiste… La cerise sur le gâteau : son nom est le même qu’un certain Maréchal…
    C’est pitoyable de voir ces fonctionnaires collaborer. Comment ne pas s’enerver ?
    Attention les recommandations sanitaires de l’EN ont changées depuis le début du mois. Ils se sont adaptés aux récalcitrants comme nous.

  30. Gauthier

    Bonjour, dans un collège de 300 élèves du Loiret, le directeur a convoqué deux élèves organisateurs d une petition pour le port de la visière (au lieu du masque). Ils ont dû déchirer les documents devant le directeur et cpe, probablement afin de ne pas avoir de problèmes.

  31. CARRAZ Edna

    Il s’agit d’un vrais crime contre nos enfants et ces gens devraient répondre devant la justice.

  32. au lycée de mon enfant à tournan en brie dans le 77 il y a plusieurs voitures de gendarmerie mitraillettes au poing qui attendent les élèves à la sortie pour les verbaliser du non port du masque et leur tirer dessus si nécessaire j’imagine s’ils désobéissent ! les enfants en ont marre l’être humain n’est pas fait pour avoir un masque pour respirer ! 5 cas de covid avérés dans ce lycée j’ai contacté le proviseur car aucun cas contact déclarés alors que la moitié du lycée devrait l’être ! il fait répondre par l’infirmière qui dit maitriser la chose ! les profs sont scandalisés de l’attitude du proviseur qui au lieu de prendre les bonnes mesures fait arrêter l’école par groupe (un groupe à l’école l’autre à la maison ce qui fonctionnait parfaitement) pour faire revenir en pleine hausse épidémique, tous les élèves au lycée ! le rectorat me dit on peut rien faire faites ce que dit le proviseur c’est lui qui décide ! c’est pas magnifique tout ça ! pauvre france ! y a pas eu assez de morts avec le covid donc ceux qui restent vont mourir du port du masque et des maladies que ça va engendrer ou du vaccin mais ils veulent avoir notre peau sans compter tous ceux qui vont mourir d’avoir perdu leur boulot ! merci à tous ceux qui ont votés macron !

  33. PENNECOT

    Ma fille de 17 ans m’a dit hier qu’elle n’avait même pas envie d’être en vacances parce qu’elle a l’impression de tourner en rond. C’est la 1ère fois sur j’entends une de mes filles avoir un tel discours. Avant elles attendaient les vacances avec une telle impatience. Hier soir à 17h, nous avons reçu un message du lycée nous indiquant qu’a partir d’aujourd’hui les cours se feraient en semi alternance. J’ai cru que ma fille allait pleurer. La seule chose que j’ai trouvé à lui dire pour la consoler a été « au moins tu vas pouvoir respirer ». Voilà où nous en sommes arrivés. A être rassurés quand nos enfants ne sont pas en cours, car ils peuvent enlever ce foutu torchon de leur visage qui devient de plus en plus triste. Je sais que mon devoir en tant que mère est que mes enfants aillent bien. J’essaie de les rassurer du mieux que je peux, de mettre de la joie dans notre maison, mais j’avoue que ca commence a être de plus en plus difficile de les motiver. Je sens bien qu’elles perdent de plus en plus goût à la vie. Cette vie qu’elles aimaient tant. Que toute cette mascarade cesse, et que nos enfants retrouvent l’insouciance qui les caractérise, c’est tout ce que je demande. Oui à la Liberté !!!

  34. Je viens d’écouter la vidéo « je supplie, le cri d’une maman », et on est bouleversé par ce texte. Nous sommes parents de deux jeunes adultes maintenant, et je vois la chance que nous avons par rapport aux parents qui ont des jeunes enfants aujourd’hui ! Que peut-on faire pour faire bouger ce gouvernement qui est sourd à nos requêtes ! Prendre les armes !!!

  35. Fert

    Bonjour, suite aux cris de cette maman je vous invite à rejoindre Reinfocovid qui a comme porte parole le Dr Louis Fouché extraordinaire. Voyez en lien avec Reinfocovid « clickn’requête » qui met en ligne toutes les requêtes que vous pouvez faire aux instances. C’est gratuit. Mobilisez-vous nos libertés et celles de nos enfants en dépendent. Claudine Fert

  36. Catherine LE COQ

    Bonjour à tous moi aussi les larmes aux yeux devant tous ces témoignages de parents…je n’ai plus de jeune enfant en âge d’aller à l’écolesi mais je vous soutien de tout mon coeur, j’essaie de réveiller les endormis autour de moi, personnellement je ne mets JAMAIS de masque en extérieur c’est une ineptie ! j’espère qu’un jour les responsable de ces « infanticides » passeront devant les tribunaux.Le gGénéral de Gaulle doit se retourner dans sa tombe….et oui le chant des partisans très bonne idée

  37. PAS DUPE

    Il n’y a pas 66 millions de solutions !

    Mais le gros problème c’est que la France n’est plus une Nation, n’est plus un pays homogène !
    Comment voulez-vous qu’il y ait une union qui ferait la force contre ce « pouvoir » pervers qui a une armée de fonctionnaires à sa botte !

    Que chacun arrête de gémir, de pleurer, de pleurnicher.

    « L’indignation pourrait avoir beau jeu de nous donner bonne conscience. Pourtant, elle ne dispense pas de l’action. »
    Abbé Pierre

    Que chacun se regarde dans la glace et décide de prendre le taureau par les cornes pour libérer ce qu’il a de plus cher : ses enfants !

    La seule solution c’est l’action individuelle ! L’action de résistance ! Il n’y a pas de petits combats !

  38. Dominique T

    Merci à tous ceux et celles qui gardent la tête haute, l’esprit clair, le coeur vaillant. Merci à Ricardo et France-soir, vous faites un travail véritablement indispensable, vous les gardiens de notre humanité.
    Les choses vont changer, basculer « du bon côté » grâce à nous tous, c’est certain ! Nous allons nous lever…(non dans la violence, mais avec détermination, courage, intégrité, pour défendre les valeurs nobles, celles qui nous élèvent et nous font grandir (à travers l’adversité et les crises, bien souvent). Rien ni personne ne pourra l’empêcher, mais nous devons pour cela reprendre notre pouvoir et notre liberté de penser et d’agir. Levons-nous, ensemble.

  39. Isa

    Une professeur des écoles a obligé ma petite fille de 7 ans à porter un masque toute la journée alors qu’elle avait un herpès au niveau des lèvres. Cette même institutrice accompagnée d’une de ses collègues et de la directrice de l’école s’est permise d’attraper ma fille pour lui demander de porter le masque en accompagnant ses enfants à l’école, lui précisant par ailleurs que c’était obligatoire pour tout le monde et qu’elle ne faisait pas exception à la règle. Ma fille leur a bien évidemment rappelé qu’elle était à l’extérieur de l’école et que cela ne les concernait pas.
    L’après midi, il y avait la police municipale devant l’école pour la 1ère fois!!!!
    Le plus difficile pour moi, ce n’est pas tant d’avoir un GVT dangereux qui va jusqu’à maltraiter nos enfants. Le plus difficile pour moi, c’est d’assister impuissante à ce vide intellectuel, d’observer l’impact de cette société sur les capacités de prise de recul, d’analyse, d’autonomie et l’humanité des personnes jusqu’à devenir soi-même maltraitant sur ses propres enfants ou sur ceux des autres!
    Quelle tristesse sachant que ces mêmes personnes sont sensés protéger et transmettre à nos enfants des savoirs !

  40. Le masque est une ignominie déjà pour nous les adultes et il est très difficile le supporter. Alors mettez vous un instant à la place d’un enfant.; De plus on veut nous obliger aujourd’hui à porter des masques qui rapportent de l’argent à l’état 5,5% de TVA et oui il n’oublie pas de ponctionner leur part c’est une honte. Depuis le début de la pandémie cela à déjà rapporté des centaines de millions et au vu du nombre de masques qui ont déjà été vendu probablement qu’on a déjà dépassé le milliard sans parler de la grande distribution qui se gave certainement aussi. Mais c’est bien connu en période de crise certain perdent tout pendant que d’autres font fortune. Revenons en aux masques certains médecins pneumologues ont mis en garde sur les risques de pathologies bien plus grave que la covid19 qui ne tuent que 0,5% de la population de gens qui ont contracté ce dernier. Pour finir nous ne savons pas dans quelles conditions sont fabriqués ces baillons ou sont les lieux de productions et si ces derniers ne font pas travailler les enfants dans certains pays.

  41. Catherine LE COQ

    J’AI MAL A MA FRANCE

    J’ai mal à ma France
    Devant ces outrances
    C’est un cri que je lance
    Une colère que je balance

    Comment peut-on accepter
    Cette tyrannie injustifiée
    Envers la plupart de nos aines
    Qui n’ont plus le droit d’être aimés
    Que l’on ne peut plus embrasser ?

    Comment peut-on encore accepter
    Que nos plus petits soient masqués
    Bâillonnés à longueur de journée
    Privés de sourires, de rires, ne plus s’amuser
    Dans la rue à l’école et même à la récré ?

    Comment peut-on encore accepter
    Que pour nos enfants tout reste fermé
    Salles de sports, piscines, gymnases clôturés
    Même à la cantine tout est cloisonné ?

    Pour eux plus aucun espace de liberté
    Certains même s’évertuent à les traquer
    Surveillés, houspillés, réprimandés
    Des professeurs, des proviseurs, devenus dictateurs ?
    Sont-ils réduits à faire régner la peur ?

    Comment peut-on encore accepter
    Que bien au-delà de leur fonctionnalité
    Ils fassent preuve d’autant d’autorité
    Oublié leur sens des responsabilités ?

    Comment peut-on encore accepter
    Que la bienveillance
    Est laissé place à la surveillance
    Que la compassion devienne délation
    Et le charisme de l’autoritarisme ?

    Nos aînés isolés se laissent aller
    Plus le goût de vivre leur monde s’en est allé
    Nos enfants déboussolés sont déprimés
    Plus le goût de jouer leur monde s’est envolé

    Que tous ceux qui ont volé leur vieillesse
    Que tous ceux qui ont volé leur jeunesse
    Puissent un jour répondre de cette tristesse
    Devant la justice avec la plus grande justesse

  42. https://youtu.be/U_xd0JPpfQA

    En cette période troublée, où la division du peuple français est plus grande que jamais, car savamment orchestrée par le gouverne-ment, de nombreux doutes envahissent notre vision du futur, même à courte durée…
    Il est temps que les citoyens se rassemblent, s’éveillent face à la manipulation.
    Il est temps de chasser la peur (face à une maladie-prétexte bien inoffensive) et de regarder objectivement le véritable ennemi, qui tente d’endosser le costume du héros-sauveur.
    Comme par le passé, la France doit être un phare révolutionnaire et inspirant à l’échelle mondiale, pour que les peuples puissent ouvrir les yeux, refuser l’inacceptable, et faire reculer les dictatures imposées par les dirigeants occidentaux (Union Européenne rejointe depuis ce 20/01/20 par les États-Unis).

    Notre hymne national est un beau vecteur pour cette émancipation, mais ses paroles originelles, âgées de près de 250 ans, ne sont plus adaptées à cette situation nouvelle d’oppression que nous subissons. Je vous propose ces nouvelles paroles, pour s’unir face à nos bourreaux, et comme nos ancêtres révolutionnaires, nous dégager du poids des pratiques scandaleuses et illégales de l’oligarchie, qui a repris tant de pouvoir.

    Que ce texte soit partagé, chanté en manifestation, et qu’il résonne comme un avertissement puis comme une sentence aux oreilles de nos dirigeants indignes.

    PS : Comme un « hasard » notre hymne la Marseillaise, trouve un nouveau sens dans ce tumulte médical, dont la solution, justement, a été « marseillaise » 😉

    PAROLES : https://app.box.com/s/4s1ui74gfydeoiw…​

    Video : https://youtu.be/U_xd0JPpfQA

    • Merci Marc de nous redonner les paroles de la Marseillaise. Chantons ….chantons …mais surtout agissons !
      Faites-moi connaître les actions concretes de résistance à la liberté que vous pourrez constater autour de vous (dans la rue, dans les magasin, au travail, etc…) ou, au contraire, des faits prouvant l’atteinte à nos libertés.
      Pour cela, c’est simple : envoyez-moi tout type de preuve sous couvert d’anonymat bien sûr, sur team@laminutedericardo.com

  43. Cecile Boehler

    Les enseignants aussi sont épuisés par les protocoles successifs et le port du masque. Ils deviennent irrascibles et les enfants subissent leur mauvaise humeur. Les miens rêvent à un confinement pour être enfin un peu tranquille, et je sais que beaucoup de profs aussi. Cette situation est très malsaine et aucun apprentissage de qualité ne peut être réalisé dans ces conditions. Sans parler des effets néfastes du masque sur la santé de tous, imaginez qu’au conservatoire ils doivent danser avec le masque!!
    Je suis moi aussi une maman très inquiète pour la santé des enfants..

  44. Sycor

    C’est tout simplement indigne d’infliger le port du masque aux enfants dès 6 ans ! 🤢

  45. Robillard Valérie

    Bonjour Richard,

    Merci pour ce magnifique partage. Mon coeur de maman et d’enseignante en maternelle saigne à ces mots.
    Pour ma part, au niveau professionnel, ma vie s’est « fissurée » en mai 2020, lorsqu’une petite élève de bientôt 6 ans s’est mise à crier dans la classe qu’elle allait mourir du virus parce que je l’avais touché. J’ai vu la souffrance des familles lors des séances d’école à la maison.via un lien zoom qui se sont tenues de mars à juin 2020. Aussi, à la rentrée de septembre 2020, bien qu’ayant fait ma pré-rentrée lorsque j’ai vu les consignes qui nous étaient données, c’était devenu insurmontable pour moi de porter à nouveau le masque en journée continue en raison d’une candidose, p3mais également et surtout, de recommencer à faire souffir les enfants (les faire asseoir par terre dans un cercle en récréation sans bouger, chanter et parler du méchant virus toute la journée, pulvériser des virucides à longueur de temps, mettre en place un flêchage au sol élaboré lors des wéplacements alors que le lavabo est en face, faire partir les enfants en cantine, en leur demandant de tenir une corde avec espacement d’un mètre…
    Je suis consternée par l’aveuglement de mes collègues et amies enseignantes qui sont murées dans leur peur et silence. Je leur ai transmis des liens et messages ( jamais agressifs) depuis juin dernier jusqu’aux voeux mais j’ai cessé depuis. Tous considèrent que je suis dans le déni de la vérité alors que moi j’en deviens folle avec toutes ces mesures infondées lorsque l’on sait que le taux de létalité du virus est très bas, que des traitements efficaces existent..qu’ils sont néanmoins interdits pour certains..
    En revanche , en pensée avec mes petits petits élèves et mes 4 enfants dont 2 ne sont pas retournés en faculté depuis pratiquement un an et dépriment parce que ce n’est plus une vie et pour mon plus jeune de 14 ans qui revient livide, avec des migraines, qui fait de terribles cauchemars, (le mardi midi, il mange désormais avec sa classe,en guise de repas, lorsqu’il ne peut rentrer à la maison, un sandwich par terre en salle de sport).je refuse de baisser les bras . Mais j’allterne entre la colère et l’épuisement lorsque je vais le chercher et que j’aperçois tous ces parents et enfants masqués, y compris dans la voiture.
    J’écris moins souvent à l’établissement scolaire mais à chacune de mes sorties en ville, chez les commerçants, administration… , je donne des liens qui renvoient vers les collectifs Reinfocovid, BonSens.org , le magazine Nexus, le journal.FranceSoir.etc…
    Je ne me tairais pas. Mes enfants n’ont pas choisi de venir au monde et je refuse de leur laisser en héritage ce chaos. Comment peut-on faire autant de mal sans réagir.? Comment ne pas être en colère face à ces personnes qui orchestrent ce chaos et celles qui le subissent sans réagir. ? Je comprends que l’on.ne puisse désobéir ( port du masque, protocole sanitaire…), parce que c’est la loi et que cela peut nous en coûter très cher (perte d’emploi, sévices physiques en manifestant…) mais il est obligatoire selon moi de s’informer auprès des différents collectifs pour ouvrir le débat faire un choix en toute conscience parce que toute personne qui raisonne, se rend bien compte que beaucoup de choses ne vont pas dans cette pLandémie à commencer par le fait que le cancer est un fléau pour lequel nous comptabilisons tous hélas des malades ou des pertes humaines, ce qui n’est absolument pas le cas pour le covid censé ressembler à Ebola 😉

  46. Solange

    Je suis horrifiée de toute cette dictature et cette prise d’otage. Faire subir cela aux enfants est infâme. Malheureusement, je crois qu' »ils » savent ce qu’ils font et ne sont pas seulement des escrocs mais bien des criminels. Enlevons les enfants de l’école, c’est un lieu dangereux.

  47. JORDAN Christian

    Je viens d’avoir 68 ans et je suis à la retraite depuis quelques années.
    Je suis consterné par la situation que nous vivons depuis 1 an et je ne vois pas comment on va en sortir.
    Comment peut-on subir une telle situation si ce n’est comprendre qu’on veut nous asservir voire nous éliminer!!! je n’ai pas de mots pour qualifier l’attitude de nos dirigeants, qui sont soit dit en passant, nos EMPLOYES.On les payent à travers nos impôts, on les a élus pour nous repésenter et non pour nous opprimer. Je ne sais plus quoi dire, la situation est devenue insuportable! et je ne parle pas de toutes les corporations qu’on empêche de travailler pour se nourrir, pour simplement VIVRE… Quelle décadence, je ne pensais pas vivre çà à la fin de vie, et quelle société nous allons laisser à nos enfants et petits-enfants? CITOYENS FRANCAIS et peuple du Monde, il est temps de réagir!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  48. cath V

    Sans Paypal, comment participer financièrement ?

    • admin4Minute

      Bonjour Cath, lorsque vous cliquez sur PayPal en bas de page une fenêtre s ouvre et une option de payer par carte bancaire est possible. Merci pour votre soutien.

  49. Le masque, je le supporte sans trop de difficultés… J’ai plus de peine à voir des enfants devoir le porter.
    Mais par dessus tout, qu’on nous dise que l’unique porte de sortie est un vaccin conçu sur base d’avortements de fœtus (lignées cellulaires), là cela va trop loin. C’est d’une violence sans nom. Presqu’aussi violent, le silence qui règne en maître sur cette réalité dont personne (ou si peu) ne parle.
    Du coup, le masque ressemble alors à une muselière!

    Voir l’interview:
    https://www.lifesitenews.com/blogs/the-unborn-babies-used-for-vaccine-development-were-alive-at-tissue-extraction

    Traduction ici :
    https://ausouffledelesprit.org/2021/01/29/pamela-acker-evoque-les-vaccins-anti-covid-19/

    • Merci Anne pour les 2 liens que vous envoyés. Le projet de loi de bioéthique était au Sénat la nuit dernière. Plusieurs articles ont été rejetés. Le texte doit repartir en 2eme lecture à l’Assemblée Nationale. Il faut suivre cela …

  50. Khan

    Chers tous,
    Je vous ai déjà exprimé ma peine pour mes filles de 20,13 et 9 ans.
    Elles n’ont plus de vie.
    Léa qui a 13 ans bientôt 14 est dépressive, ne veut plus aller à l’école et a déjà manqué 2 mois de cours. Elle est épuisée !!
    L’ainée, est complètement stressée, elle comble le vide de sa vie par la nourriture, elle est devenue obèse en quelques mois.
    Joséphine, est désemparé de voir ses sœurs dans cette état!! Elle ne comprends plus rien et me dit tous les matins que son rêve est que le Covid s’arrête. C’est l’enfer pour tous les jeunes, toutes générations confondues.
    Et moi, en mère seule, je dois me battre pour garder mon travail, m’occuper de mes filles ( médecins, kinésithérapeutes, Energeticienne, psy et j’en passe.

    Quelle est cette vie où on doit tous mourir à petit feu ?

  51. Joël

    Je viens d’écouter le journal de minuit à la radio en Belgique : on disait qu’en France, 55% de la population veut des restrictions sanitaires plus dures et 61% veut plus de contrôle policiers pour veiller que les impositions sanitaires soient bien suivies…
    Ils veulent certainement préparer notre pays à des mesures sanitaires encore plus débiles que maintenant…

  52. Magda Maffezzoli-Cook

    NOUS, PARENTS, GRANDS PARENTS, ET SI NOUS COMMENCIONS UNE GREVE DE LA FAIM ?
    Ricardo, qu’en pensez-vous ? et vous, chers compatriotes, qu’en pensez-vous ? Il n’y a que cela qui peut les arrêter et émouvoir l’opinion publique du monde entier.

    • MARIE-CLAUDE GEORGES

      Ils ont tout prévu, les frontières se ferment …

  53. MARIE-CLAUDE GEORGES

    Bonjour Ricardo,
    Je tiens un commerce et depuis le début je refuse de porter le masque. Il faut voir ce que j’entends de la part des clients :
    – Vous ne portez pas de masque ? moi : Non, ça se voit ? et là j’ai le droit à : et pourquoi vous ne portez pas de masque ? moi : parce-que je n’en ai pas envie ! et je suis libre !
    et là voilà ce que j’entends : vous ne protégez pas vos clients ! et je leur réponds mais vous êtes protégés puisque vous en portez un ! …
    Un gendarme à même dit à mon mari : Vous direz à votre femme qu’elle mette son masque car ça fait 5 fois que je viens et qu’elle ne l’a pas !!
    Et bien malgré cela, je ne le mets pas !! Car j’estime que ma liberté n’a pas de prix et que c’est à moi de décider ce qui est bon ou pas pour moi.
    Il faut arrêter d’avoir PEUR !! Si demain le monde se révolte tout changera !

  54. Mirandole

    Vu ce que la France a fait aux enfants syriens, on ne va quand même pas les plaindre !

  55. Agnès

    Oh comme vous me faites rêver de bon matin… vous vous souvenez comment ce coup d’état mondial a été accueilli par des applaudissements tous les soirs à 20 h lors du 1er confinement ? Vous imaginez si on avait la force de leur refaire ce cirque, avec le chant des partisans à fond tous les soirs à 20 h ?????? Comment on en reprendrait de la force, et les enfants avec, qui doivent bien se demander ce qu’ils vont faire sur cette planète là….

  56. Olivier SALIERES

    La video et la lettre de cette maman se passe de commentaires.
    Je ne voudrais pas être à la place de nos dirigeants quand ils devront répondre de leurs décisions et actes

  57. Merci M Ricardo. Je vous en prie de poser votre portable sur une table. Parfois il est difícil de vous suivre car cela nous donne le mal de mer. Mes compliments car vous avez amélioré beaucoup la qualité de la transmission.
    Merci enconre.

  58. Delphine Breniere

    Mon fils en 4ème souffre de plus en plus de la délation de ses camarades lorsqu’il baisse son masque pour respirer. Cela vire au harcèlement.
    Mes 2 filles en cm2 sont fatiguées, cernés, font des cauchemars et ne veulent plus aller à leurs activités extrascolaires car le masque y est obligatoire…

  59. Steph

    Merci pour vos vidéos et merci à tous pour vos commentaires… Il faut le gouvernement cesse de nous prendre pour des idiots ! C’est maintenant qu’ils doivent arrêter leur tentative de servilité ! Merci à Ricardo et à tous ceux qui ont le courage de s’exprimer et de nous éclairer (y compris Francis Lalanne )

  60. Caroline ALLAMANNO

    Je suis une maman de 2 adolescentes au collège et elles subissent de plein fouet cette dictature appliqué à la lettre par les professeurs. Elles font dès qu’elles le peuvent de la désobéissance pour pouvoir respirer à plein poumons. Ma petite de 11 ans montre des signes inquiétant de fatigue extrême et les notes chutent. J’en veux beaucoup aux professeurs qui ne se réveillent pas et appliquent à la lettre les directives du gouvernement. Nos enfants reçoivent des mots et menace d’exclusions s’ils ne portent pas le masque comme il faut. Mais dans quel monde vit -on? Je suis la seule dans mon entourage et j’ai reçu des menaces dans mon boulot pour dénoncer cette mascarade. En clair, on m’a fait taire !!!!! je hurle de rage de voir mes enfants muselés a ce niveau. C’est intolérable. Merci Ricardo pour ce que vous faites.

  61. Stef

    Les élèves deviennent fous avec le masque. Et les étudiants confinés c’est pire.

  62. sev

    bonjour,
    je suis complètement brisée, je ne sais plus quoi faire je me sens seul dans ce combat, je ne supporte plus de voir mes enfants masqués à l école. Ils se font réprimander tout les jours car ils portent le masque souvent sous le nez.

  63. Hélène

    Je me bats aussi, comme vous Ricardo pour ma jeunesse. Ma petite fille de 15 ans ne met pas le masque sur le nez : mauvaises notes des professeurs! Mais elle tient bon, depuis plusieurs mois…et ça marche. Alors maintenant, je fais de même…et ça marche. Dites-le à vos enfants!

    • Caroline allamanno

      Hélène j’aimerais savoir comment, mes filles nont pas le droit de rentrer au collège sans masques. Et si elles ne le mettent pas correctement, elles se prennent un mot dans leur carnet

      • Bonsoir Caroline,

        Vos filles ont-elles déjà eu un mot dans leur carnet pour non-port du masque ?
        Et si c’est le cas accepteriez-vous SVP de m’envoyer ce mot scanné par message privé sur telegram ? Il est évidement que je ne le diffuserai pas.

    • Valérie

      Dans le collège de mes enfants, nous avons eu droit à une circulaire. Tout enfant ne portant pas le masque correctement et donc sur le nez peut être exclu 2 jours de l’établissement.
      Mon fils baisse souvent son masque à la récré, mais il est devenu la cible favorite des élèves et des profs qui le tiennent à l’oeil. Cela s’apparente à du harcèlement, car il a droit à toutes sortes de railleries désormais.

      A la cantine une prof d’anglais leur a fait un topo sur les risques du masque sous le nez, à croire qu’on postillonne par le nez. A quand la théorie par les oreilles qu’on mette des cache oreilles ?

      Et comme je l’expliquais dans mon commentaire plus bas, les profs appellent les élèves à se dénoncer.
      Et bien évidemment il y a suffisamment de fayots … collège catho … cherchez l’erreur !
      En vrai, j’en peux plus !

  64. Hélène

    Ma petite fille de 15 ans ne met pas son masque sur le nez, depuis des mois….et ça marche. Je fais de même maintenant….et ça marche. Dites le à vos enfants….

  65. KOIKILENSOI

    Et dire qu’avec l’aide des plus de 65 ans (pour autant que les récents sondages soient filables) le gamin que beaucoup d’entre eux ont contribué à mettre à l’Elysée va probablement y rester encore cinq ans en étant à nouveau élu par une minorité de suffrages au premier tour qui seul est plus ou moins un tout petit peu le reflet d’un avorton d’une démocratie batarde.

    Que l’élu soit de droite ou de gauche il n’en est pas moins vrai que « Dès que nous disons le mot « démocratie » pour nommer notre mode de gouvernement qu’il soit américain, allemand ou français, nous mentons. La démocratie ne peut jamais être qu’une idée régulatrice, une belle idée dont nous baptisons promptement des pratiques très diverses. Nous en sommes loin, mais encore faut-il le savoir et le dire »(A.E)  .

    Certains le savent, très peu le disent alors qu’il faudrait constamment le répéter

    Hélas trop de françaises et de Français mettent depuis longtemps un masque sur leurs yeux.

    Alors qu’il faudrait instaurer une sophocratie politique avec trois femmes et deux hommes (ou l’inverse) comme co-présidents pour cinq ans non renouvelables élus parmi des sachants sages et altruistes.

    • KOIKILENSOI

      Trop de Françaises évidemment. Pardon mesdames.

  66. Caroline.allamanno

    Non que des menaces par contre des amies de ma fille de 15 ans en ont eu, elle va voir si elles sont OK pour prendre en photo leur mot. Je penses que j’y arriverai, ces jeunes n’en peuvent plus. Ou puis je vous les envoyer ?

    • Parisi

      Je conseille vivement aux parents de parcourir le site de l’association reaction19.fr présidée par Maître Carlo Alberto Brusa. Ils engagent énormément d’actions pour défendre les citoyens par le droit et notamment en ce qui concerne tout ce qui se passe dans les écoles concernant le droit des enfants.
      S’il vous plaît, renseignez-vous, des gens combattent, ils vous aident. Aidez les en adhérant à leur association.
      Merci.

  67. Parisi

    Vivre dans ce pays est devenu un cauchemar.
    À croire que nous ne sommes entourés que de miliciens comme en 40.
    Un enseignant a le devoir de veiller au bien-être des enfants.
    Où sont passés ces individus ? Sont-ils tous devenus des collabos parce qu’ils sont payés par un gouvernement qui déteste son peuple quel que soit son âge.
    Pas étonnant qu’il y ait autant de pédophiles dans ce pays quand on constate le mépris du gouvernement envers sa jeunesse.
    Les plus petits se meurent d’angoisse et les étudiants crèvent de faim.
    C’est cela que vous appelez un gouvernement bienveillant !?
    La grande majorité des français ont la tête plongée dans un seau de merde et ce seau c’est l’État.
    Il faut que tout cela cesse au plus vite.
    L’EXÉCUTIF TUE LE PEUPLE !!!
    Mais que vous faut-il encore pour comprendre !?
    Peut-être des trains qui demain vous emmèneront dans des camps ! Ils en font déjà des camps… Au Canada, et qui sait, peut-être ont-ils remis cela en Allemagne, ou même chez nous.
    Arrêtez d’être soumis comme de la merde.
    Il n’y a plus de dignité dans ce pays, les citoyens n’ont plus d’amour propre, plus de conscience humaine.
    Je suis dégoûté de cette partie de la population qui se soumet par lâcheté, par peur débile d’un virus créé par l’institut Pasteur qui n’est pas plus offensif qu’une mouche, ou par ignorance totale.
    Et tous ces crétins qui portent des masques dans la rue, dans leur voiture, et pourquoi pas sous la douche.
    En Angleterre la BBC a conseillé aux citoyens de faire l’amour masqués ou mieux encore de se masturber.
    Mais comment pouvez-vous croire encore a autant de perversité malsaine.
    Ceux qui dirigent et ceux qui aujourd’hui obéissent encore sont aussi pervers les uns que les autres.
    Comment un peuple peut-il devenir à ce point stupide ?
    Je n’en reviens pas de voir cette hystérie collective.
    Parents!, n’envoyez plus vos enfants dans ces camps de la mort que sont devenus les établissements scolaires, avec leurs bourreaux pervers qui jouissent de la souffrance des enfants.
    Arrêtez, Dieu ne vous pardonnera jamais de toucher aux enfants.
    Un enfant c’est sacré, et le premier devoir d’un parent, son seul devoir prioritaire est de protéger celle ou celui a qui il a donné la vie.
    Alors, s’il vous plaît, défendez plus que tout vos enfants car nul ne vous pardonnera de ne pas l’avoir fait, c’est votre devoir le plus absolu !!!
    Arrêtez de gémir, de vous plaindre.
    Battez-vous, battez-vous !
    Les enfants c’est la VIE.
    S’il n’y a plus d’enfants, il ne régnera que la mort !
    Et elle rôde déjà.
    Regardez les bien, ces dirigeants. Ils portent déjà des masques noirs.
    C’est TERRIBLE, TERRIFIANT, CET ENTONNOIR DE LA MORT QUI VEUT TOUT ENGLOUTIR.

  68. Gia Be

    Si on porte des masques c’est pour que les vieux ocnophiles qui ont peur de mourrir, n’attrappent surtout pas le viruse. ärce qu’ils n’ont pas envie de mourrir vous comprenez, mieux vaut un caca de vieux vandernbroucke que le plaisir des bons vivants. C’est la guerre, c’est pour leur vie tout ça … s’il vous plait,moi je reste à la maison depuis 30 ans, mais vous mettez votre masque _ Parce que vous n’avez pas les moyens de rester à la maison et de sortir une fois par 2 mois. S’il vous plaize,

  69. Fernanda de Oliveira

    Merci Ricardo. (Portugaise, je vous écris de mon pays (où je vis depuis 38 ans) et de ce qui s’y passe.) Madame, comme je vous comprends! Je vis la même horreur avec mes petites filles et j’en arrive au point de remercier le Ciel que, en ce moment, elles n’aillent pas à l’école: les cours ont lieu à la maison, sur la plateforme zoom. Le port du masque à l’école est ici obligatoire à partir de 11 ans (sixième) et comme si ce n’était pas suffisant, dans l’école fréquentée par mes petites filles, qui est privée, les enfants doivent porter le masque dès la dernière année de maternelle. Je n’en dors plus, j’en suis malade! J’en meurs! Je tremble de penser que l’une de mes petites filles ira précisément dans cette classe en septembre… Quant à l’aînée, 9 ans, à l’école elle porte le masque de 9 à 17 heures. Elle se plaint de maux de tête et l’instituteur lui répond que les enfants qui refusent le masque… seront privés de récréation!!! J’en meurs! Chantant à la chorale de l’école, lors de la fête de Nöel (juste pour l’école) elle et ses camarades ont chanté avec leurs masques, soit disant parce qu’ils ne pouvaient pas maintenir la distance de 2 mètres. C’est d’un ridicule! On vit dans un monde de fous! On nous vole l’oxygène de l’air qu’on respire! On nous oblige à respirer les miasmes de notre expiration! Pire on le fait à nos enfants!!! Je n’ai pas de mots pour crier ma révolte, pour hurler mon impuissance. Quand je viens chercher les petites à l’école, je suis la seule personne sans masque aussi bien dans les rues que devant l’école alors qu’on n’a pas à le faire, « il suffit » de maintenir une distance de 2 mètres: comme si l’intolérable n’était pas assez gros, les gens en rajoutent. Pire encore: à plusieurs reprises, j’ai parlé à ma fille, leur maman, qui me répond agacée « je suis pas d’accord avec toi, c’est juste ton avis ». J’en deviens folle! Certaines nuits, je ne dors plus. Je me sens désespérée. J’ai pourtant pris grand soin à apprendre à mes enfants, par les mots et l’exemple, l’importance de leurs droits sacrés et de ceux des autres… Mais je garde espoir, il est vrai que nous les portugais on le fait à notre façon, silencieuse et résiliente et souvent fructifiante… Et surtout je pense à mes petites filles, les plus grandes victimes de cette injustice abjecte, elles posent des questions et s’entendent raconter par mamie une autre histoire sur le covid et ses mensonges. Et je constate à leurs regards qu’elles sont reconnaissantes qu’on leur dise, elles semblent rassurées et je pense aussi comprises. Elles sont avides de vérité et ça me rassure. Ça me donne de l’espoir. Du fond du coeur, je vous comprends, madame, et je vous envoie mon amour. A vous aussi Ricardo.

  70. Rome elsener

    Quelle tristesse…. je partage tellement vos ecrits meme si je me sens privilegiee puisque mon fils n a que 4 ans et ne souffre eonc pas comme les votres. Je vis au Mexique et nous avons la chance de beneficier d un systeme qui nous permet d echapper a la dicature sanitaire. Et oui pour le meilleur et pour le pire. Mais vous savez ce qui permet de “survivre “ a tout ca c est de savoir que vous n etes pas seules. Toute cettw communaute qui n est pas d accord finira par s organiser …. j en suis convaincue !

  71. Valérie

    Cher Ricardo,

    Je suis bouleversée par votre minute dont le courrier de votre auditrice ne peut que faire écho en moi et très certainement toucher le coeur de milliers de mamans, papas, dévastés par les mesures liberticides qui nuisent gravement à la santé de nos enfants.

    Nous vivons actuellement comme en 1937 où tout laissait entrevoir la dérive du système qui allait bientôt plonger les peuples dans une guerre sans précédent. Depuis 2020, date emblématique du coronacircus, nous avons tous les signes visibles, contradictoires, maléfiques, d’un changement de paradigme radical dans lequel le gouvernement nous engloutit sous l’accélérateur de l’agenda 2021-2030 (et 2030-2050) des mondialistes…. la majeure partie de la population y reste ignorante, endormie, incapable de réagir devant les techniques manipulatoires de masse qui sidèrent les esprits depuis un an bientôt.

    Attali, n’aura jamais manqué de nous rappeler l’utilité des institutions, de la répression, des puissances financières et médiatiques pour mettre en place, je cite :  » la plus fascinante des dictatures » … Dictature fascinante où l’individu serait pointé du doigt par la collectivité pour tout acte qui ne répondrait pas à la nouvelle norme établie (l’instauration du crédit social en Chine, du carnet vaccinal et du tout contrôle numérique, nous donnera un aperçu de ce qui nous attend si nous ne réagissons pas!).

    Où en sommes nous en février 2021 ? Ne vivons-nous pas les prémices de ce cauchemar inventé par quelques psychopathes milliardaires, où la délation et la pression vaccinale (scientifiques corrompus via les mainstream) seraient les clés de notre libération ?
    Huxley v/s Orwell ou le doux mélange de ces deux mondes perfides ?

    Pour ma part, ce n’est pas le fantasme de ce 1% de psychopathes qui m’effraie le plus, car finalement ce n’est qu’une voie sur le champ infini des possibles…

    L’expérience que nous vivons aujourd’hui, ne serait-elle pas finalement le reflet de notre niveau de conscience tant individuel que collectif ?
    Comment en 2021 pouvons-nous encore accepter de donner notre pouvoir à des personnes que l’on nomme trompeusement « élues »?
    Avons-nous encore la naîveté de croire que des élections telles que proposées par la 5ème République constituent réellement une démocratie ?
    Avons-nous été un jour un peuple souverain devant une oligarchie de plus en plus mesquine et omniprésente jusqu’à rentrer dans nos vies privées pour nous dire comment nous comporter avec nos aieux et nos enfants dans notre propre enceinte familiale ?
    Cette crise ne met-elle pas en lumière notre facilité à accepter des injonctions contradictoires tel un enfant devant son paternel ?
    Quelle est cette peur nourrie devant une hiérarchie, un système ?
    Avons-nous perdu notre bon sens? Notre conscience ? Sommes-nous ramenés à notre enfant intérieur lui-même en souffrance ?

    Arrêtons de déléguer la responsabilité de nos vies !
    Arrêtons de nous cacher comme des enfants apeurés!
    Si des représailles sont à craindre, n’est-ce pas le prix à payer pour nos libertés ?
    Que chacun reprenne le POUVOIR de sa CONSCIENCE pour sortir de ses peurs,
    Abandonnons les vieux schémas de penser pour créer finalement un nouveau monde, celui que NOUS aurons décidé!

    Notre arme : Notre conscience!

    Gratitude infinie Ricardo pour votre présence

    Paix, Amour et Lumière à tous.

  72. Agnès

    Un réseau d’entraide, qui pourrait beaucoup pour organiser la résistance, notamment pour les parents, très bien fait, très simple, avec géolocalisation des inscrits, qui vous permet de voir qui est susceptible d’échanger voir s’activer avec vous à proximité : https://reseauamitie.com/index.php#

  73. Noelle

    Ce chant qui prend aux tripes, le V de la victoire ou V comme Vendetta cet excellent film que j’ai revisionné l’année dernière et qui décrit si bien la situation actuelle.
    Si vous ne l’avez pas encore vu, je vous conseille vivement de le faire, ce film est troublant à bien des égards.

  74. Marie-Noelle

    En tant qu’adultes nous avons subi des conditionnements sous la forme des « tu dois «  »tu as  » …..des « tu « qui « tuent »
    et avec des « yeux  » qui « voient » véritablement en ces jours d’éveil nous mesurons encore plus les conséquences de ces manipulations invisibles
    Que de blessures à panser
    Que de cœurs à guérir
    Lumière

  75. Valérie

    J’adhère à 1000% à ce cri d’alarme !
    Nos enfants souffrent. Le pire c’est encore les supposés camarades qui les dénoncent lorsqu’ils descendent le masque un peu sous le nez. Et une prof a encouragé les élèves dans la classe de ma fille à la délation.
    Si je vous dis qu’en plus mes enfants sont scolarisés dans un collège catholique, qu’en dites vous ? Qu’ont ils fait des règles de morale et d’éthique ?
    Je ne sais plus quoi faire pour ma part. J’aimerais les déscolariser, mais avec la menace d’un projet de loi interdisant l’école à la maison, je suis perdue.

  76. virginie claude

    bonjour à toutes et à tous, je suis Virginie, la maman à l’origine de ce petit texte envoyé à Richard comme une bouteille à la mer, pour tenter de faire entendre la toute petite voix de mes enfants.Je vous remercie toutes et tous du fond du coeur de vos commentaires et expériences partagées ! Aujourd’hui comme l’a dit un dictateur reconnu, « nous sommes en guerre », en tous cas, moi je suis en guerre pour sauver la santé et la vie de mes petits.
    J’ai porté plainte le mois dernier à la gendarmerie de ma commune, contre le port du masque en milieu scolaire, pour violation manifeste de la Convention Internationale des droits de l’Enfant et violation de la Constitution.Inutile de vous préciser que ceci n’aura évidemment aucune suite puisqu’àprès avoir demandé à la Gendarmerie Nationale si
    une de ses missions n’était pas de protéger les enfants et leurs droits, on m’a répondu très poliment que leur mission était de faire respecter LA LOI et que si la loi ne me convenait pas, je n’avais qu’à m’adresser au Président.
    Ceci en dit long sur l’état d’esprit de nos forces de l’ordre, aux ordres en effet…
    J’ai envoyé des mails aux députés de mon département, restés bien sûr sans aucune réponse, j’ai écrit à mr Blanquer et là encore, aucune réponse, j’ai même écrit à mr Macron lui-même et…j’attends la réponse !
    Aujourd’hui vendredi, c’est à cette obligation du masque de catégorie 1 que je m’attaque car aucun décret ni aucune loi ne stipule explicitement que les masques en tissu « artisanaux » sont interdits.Les chefs d’établissements scolaires me disent obéir ( aveuglément???) au nouveau protocole sanitaire de l’éducation nationale, lui même édicté sans valeur juridique aucune en se basant sur le décret du 30 janvier 2021, dans lequel ( je l’ai lu et relu ) il n’est pas fait mention du port du masque mais de la commercialisation de ceux-ci.
    Demain je m’attaquerai aux tests salivaires qui arrivent à la rentrée, j’enverrai un courrier recommandé aux chefs d’établissements stipulant que je REFUSE FERMEMENT tout test, pcr, antigénique, salivaire etc…sans mon consentement.Le corps des enfants leur appartient, nul n’a le droit de le violer de quelque manière que ce soit !
    Par ailleurs, j’aimerais beaucoup que des experts m’expliquent comment un enfant en pleine forme depuis toujours, sans problème de santé, sans aucun symptome de quoi que ce soit , devienne subitement un dangereux coupable de contamination? Une personne saine, en temps normal, ne subit pas de batteries de tests pour s’assurer qu’elle l’est bel et bien.
    Nos enfants sont désormais coupables, coupables de tous les maux et on se charge en haut lieu de les en persuader.Crime parmi les crimes, celui-ci DOIT être dénoncé, combattu , puni et enterré.Alors c’est vrai, on ne sait plus quoi faire, on est perdus dans cette boue immonde d’injonctions de toutes sortes, partagés entre le désir sincère de bien faire pour nos enfants et la rage folle de les sauver de toute cette folie meurtrière ! Je me bats, avec mes minuscules moyens, ma détermination, mon coeur brisé de maman, toutes les forces qu’il me reste et je dois le dire, sans le soutien de beaucoup, y compris de ma propre famille.Mais ça ne fait rien, ça ne m’arrêtera pas, je donnerai ma vie dans la seconde pour que mes petits aient la chance de s’en créer une comme ils l’entendent.A vous tous, parents, grands-parents et tous ceux qui se sentent concernés, n’ayez pas peur! Ne baissez pas les bras, battez-vous jusqu’au bout, ne serait-ce que pour pouvoir vous regarder dans un miroir et regarder vos enfants en face !!!! Mon combat continue, jour après jour…Merci, merci, merci à Richard d’être la personne qu’il est et merci à vous tous de me laisser croire encore à l’humanité.
    Virginie

  77. tannah

    Il n’y a pas d’indifférence mais pas de représentation globale du mécontentement. De plus en plus de gens sont mécontents et/ou conscients. les lanceurs d’alerte sont suivis sur le net.
    Politiquement à part Florian Philippot et un peu Dupont-Aignan et Martine Wonner et Assilineau qui a un problème en ce moment ils ne disent rien ce qui est une forme de complicité. Où est la gauche ? Complice ? Achetée ?
    Pour les enfants c’est effectivement une torture et pour les adultes aussi le masque. Ce sont des pervers et leur but est d’écraser les populations occidentales. Leurs plans sont à peu près connus car même si toute la population était « vaccinée » au faux vaccin ils continueraient d’imposer le masque.
    Oui il faut dénoncer ouvertement toutes ces manipulations des masses qui, il faut le souligner, étaient celles utilisées par les NAZIS dans les camps et les ghettos (voir vidéos d’Ema Krusi)

  78. Armand

    Très beau texte et témoignage. Je suis de tout coeur avec cette maman, et je compatis, bien que n’ayant plus d’enfant à l’école. Courage à tous les parents ayant des enfants scolarisés, et aux enfants subissant tous ces désagréments.

  79. Patricia Cardoso

    Bonjour M.Boutry. Je suis abonnée depuis peu sur votre chaîne. Je suis enseignante au Mexique. Ici, on est encore en confinement dans les écoles. On n’oblige pas les enfants à aller à l’école. Mais ici, personne ne proteste contre le port de la muselière. Je travaille en ligne et, à ma grande surprise et désarroi, j’ai constaté que certains de mes étudiants portent le masque même dans nos cours en ligne. Ils sont masqués à l’intérieur de leurs maisons! je ne peux pas aller contre les indications des parents, je me sens déboussolée, impuissante, car ces pré-adolescents suivent des règles absurdes et je me sens incapable de faire des commentaires, de leur dire vraiment ce que je pense, car je crains la réaction de leurs parents! Il y a quelques mois lors d’une réunion avec certains d’entre eux au collège, j’ai entendu dire à l’une des mamans s’écrier: « Que le vaccin arrive vite pour nous sortir de là! J’ái été ecoeurée…qu’est-ce qu’il faut faire pour que les gens ouvrent les yeux et surtou leur esprit.
    Ici, au Mexique nous subissons la même désinformation que vous en France. Malheureusement, ici, on ‘entend aucune voix protester, s’indigner, déclarer quoi que ce soit contre tout ce non sens que nous vivons depuis un an.
    Il nous faut ici, des journalistes comme vous, qui n’hésitent pas à lever la voix, à dire la vérité, à se poser, tout du moins des questions.
    Merci pour ce que vous faites.

  80. Philippe

    Quelle honte ce Gouvernement!! Des têtes devront payer, devront tomber, devront rendre des comptes. Ecoutez Maître Carlo Brusa avec Réaction19 qui propose de se procurer un oxymètre pour mesurer l’oxygène que nos enfants respirent. Révoltons-nous!!

  81. What’s up colleagues, how is the whole thing, and what you desire to say on the topic of this piece of writing,
    in my view its actually remarkable in favor of me.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera visible dans un délai de 2h, merci pour votre compréhension