La Flamme

Je suis Delphine Volange et j’appartiens à la société du beau sexe.

N’étant la mère de personne j’escomptais que celles qui le sont iraient enragées par les rues de France défendre en lionnes la vitalité et le visage outragés de leurs petits qui vivent depuis des mois sous la chiffe.

Comme j’avais cru que celles proclamées féministes iraient ensemble gonfler une vague irrépressible contre l’affront sans nom fait à leurs sœurs en couche tenues jusqu’à l’automne dernier de donner la vie sous un masque.

Mais je vis hier encore une jeune mère indigne gourmander son petit garçon déjà emmuselé qui risquait de rendre des gens fort malades en portant trop négligemment sa chiffe.

J’ai dû rêver enfant d’un Armageddon où nous serions unis d’évidence contre l’épouvante, où le roi mon père saluerait mes bravoures, où nous serions les héros flamboyants et solidaires dans le roman.

Je croyais que les ailes de l’amour tiendraient tous les gentils blottis ensemble contre l’adversité par-delà les abîmes.

Je n’avais pas imaginé que ce cauchemar où nous sommes serait doublé d’un autre mauvais rêve, non moins insidieux.

Car nos frères, nos sœurs et nos parents cachent encore je ne sais quelle honte sous un chiffon chimique et envisagent le sérum salvateur comme une heureuse fatalité.

Au sein de nos liens chéris, spéciaux et uniques ces désaccords caricaturaux, communs s’insinuent effrontément, avec pour nous leur dure leçon d’humilité.

Mais tout cela trahit bien pire qu’un différend sous le ciel de la matrice.

Si nos érudits bien-aimés et civilisés peinent à comprendre ce que des grands-mères roumaines ou inuit sentent d’instinct dans les plaines de l’Arctique c’est parce qu’elles savent les choses de la Nature, les hauts secrets de la Vie et qu’aucuns poisons artificiels aucuns sortilèges malfaisants de l’Apocalypse ne sauraient jamais se soustraire à leur éminence.

Pour moi, à défaut d’herbes folles et de Carpates j’ai grandi au jardin des Tuileries quelque part dans la Voie lactée où la lune fait luire dans le noir le marbre des statues. Mais dans ces tragédies d’amour qui vous dérobent le monde et le goût des fleurs, les fils de mes bas ont fini par se prendre à ces voiles qui dit-on recouvrent la conscience, me laissant entrevoir un peu ce qui est caché et que je ne saurais raconter sans mystère ni précautions infinies de délicatesse envers mes frères humains.

Faut-il donc s’être éveillé souventes fois d’un lieu crépusculaire de l’intelligence et d’une sorte d’hypnose pour n’être plus dupe du pervers ou grossier cours des choses…sous le ciel de la matrice où la fausse lumière, les mensonges et le ridicule tuent ?

Nous la Légion des Doux qui avons surmonté en secret de vertigineux scandales, la profanation de notre tendresse, nos allégeances insensées et de cruels vaudevilles, nous n’avons plus peur de voir en face : la Ténèbre.

Et nous brillons dans le noir.

Mais nous tremblons aussi pour ceux que nous aimons.

En plus de saigner chaque jour face à l’humiliation consentie et à l’héroïsme châtré de beaucoup.

Nous craignons pour eux, quand bien même ils s’agacent de nous ou nous mésestiment.

Nous brûlons d’amour.

Serait-ce parce que l’ange d’amour est sans pitié ?

Parce qu’il nous veut toujours plus grands et sages et bienveillants et pleins de courage ?

Et nous fait passer ici l’épreuve de la plus haute flamme.

Pour qu’une fois conquise elle embrase tous ceux que nous chérissons et les protègent surnaturellement des dangers encourus, des bêtes cornues, des enfers et de tous les venins.

Et qu’elle éclaire notre passage à tous depuis les caves de l’Empire vers la lumière du jour.

Bien que la nuit fasse peser sur nous son lourd manteau, l’aube viendra.

Posté le 22/06/2021
5 vues
Partager sur ...

88 commentaires

    • MARLÈNE

      Ce texte est magnifique, mais je crains que la majorité du troupeau ne soit déjà sous hypnose collective et incapable de réagir 😩😤

      • MARYLENE ALLÈGRE

        Bonsoir,
        Je suis tout à fait d’accord avec vous.
        Marylène

      • Fontaine

        Bonjour, oui le texte est très bien, c’est malheureusement la vérité.Je suis si triste de voir comment les braves gens dans les campagnes se font manipuler
        Ils ont tellement confiance en leurs médecins, ils croient aux infos, genre tf1, ant2, fr3, bfm….aux médecins de plateaux etc…
        Leurs génocides est proche et désastreusement peu de gens réagissent, il faudrait être des millions pour ce soutenir, réagir!!! Pauvre futur générations qu’allons nous leur laisser??? 😔

      • Pascale Collino

        Votre très beau texte tombe juste au moment où, découragée, je me demandais comment moi, « mère de personne », je pouvais empêcher la vaccination des enfants. Comment lutter sans avoir de point d’entrée, alors que les parents eux mêmes ne mettent pas en cause les agissements de l’école et des autorités sur leurs propres enfants? Je me sens moins seule et moins démunie. Merci infiniment.

    • Wahl Danielle

      Tout à fait d’accord : je ne comprends pas comment les parents peuvent rendre esclaves leurs enfants au lieu de se battre pour leur liberté !!!

    • Vilsi

      Merci pour ces mots sur les maux qui donnent du donnent du courage à la flamme d’amour qui ne peut que briller ..

  1. sgarroni

    Magnifique texte. Merci Delphine, puissiez-vous être entendue. P.

    • Parisi

      Que dire avant et après la profondeur et la puissante beauté de ces mots.
      Merci, merci, merci et gloire à Dieu.
      La Lumière allumera les Ténèbres et les fera disparaître à jamais.
      Alléluia.
      Jean Marc Parisi.

    • Laetitia

      Merci pour ce magnifique texte 🙏.
      Nous sommes tous des colibris et nous allons éteindre ensemble le feu de la forêt. Restons confiants, bienveillants et unis. 🌺

  2. Demol

    Il m’est impossible de faire démarrer la vidéo.

    Courage

    • Anthony Reili

      c’est juste le texte il n’y a pas de vidéo

    • Père Fazia

      Ce n’est pas une vidéo mais un texte.

    • Evelyne DEUIL

      moi non plus je ne peux pas faire démarrer la video

    • Bernadette B.

      La vidéo, vous pouvez l’ècouter sur la minute de Ricardo du 21.06.21. Bonne soirée Faites passer SVP. Bernadette B.

  3. Marie-Dominique CHAVAS

    j’adore, quel texte inspiré! Nous sommes légion.

  4. Laurent

    Je serais moins sympa sur le coup.
    C’est pas avec des mots qu’on résoudra les pbs mais avec des faits !

    • michel

      Les mots précèdent les faits. Alors agis…

      • Max

        Tu me diras quand les mots seront terminés, moi ça fait plus de 30 ans que j’agis contre ce système , mais apparemment nous ne sommes pas assez….
        Un conseil, pour commencer, retirer votre argent des banques, n’allez Plus au supermarché, n’achetez Surtout pas par amazon, ne regardez plus la télé, surtout les infos, après tu pourras faire d’autre réflexion imbéciles.

        • Laurent

          Je savais pas que tu habitais chez avec moi pour avancer mon mode de vie, t’es loin du compte.

    • Elisabeth Staechelin

      Tout est important, chacun agit selon ses compétences

    • Chacun apporte ce qu’il peut, en fonction de ses talents. Et ces mots donnent de la force à ceux qui peuvent agir dans le concret !

  5. BERNARD PIEDAVENT

    J’escomptais bien obtenir une transcription de votre superbe texte, j’en suis ravi. La puissance de la conscience alliée à l’action, fusse t-elle individuelle,
    nous place sur la voie du changement. En espérant rallier ce peuple en sommeil (voir Philippe de VILLIERS) nous agissons pour que le nouveau paradigme advienne.

  6. bernard Maurice

    Votre texte à lui seul nous emmène très loin dans la réflexion

    • bernard Maurice

      Le texte n’est pas complet, le voici:
      Votre texte à lui seul nous emmène très loin dans la réflexion, mais la voix douce et claire dans l’autre mn de Richardo m’a fait venir l’humidité aux yeux, car j’ai revu en pensées des images terribles comme celle d’un bébé d’environ 5 mois à qui une infirmière enfilait un test à croire qu’elle voulait lui transpercer le cerveau (sa tête allait d’arrière en avant tellement fortement qu’il risquait de s’empaller lui même), et une école en Malaisie je crois, oû les enfants étaient enfermés dans des cubes de plexiglas posés sur leurs tables d’écoliers, elles mêmes séparées d’environ 1,5m.
      Devant tant de cruauté et de déraison, je suis atterré de voir que nous les humains nous nous conduisons pire que certains animaux, mais surtout en tant que mammifères que peu ont des cerveaux, ou du moins qu’il ne s’en servent pas

  7. Sam

    Delfine Volange, belle, raffinée et irrésistiblement intelligente.
    Elle gagne vraiment à devenir célèbre! Dans ce pays on préfère nous vendre des artistes au rabais comme Ophélie Hiver dont on se dit que Dieu aurait mieux fait de lui ôter la foi plutôt que de la lui donner, Hélène Ségara, Zazie, Amel Bent, Jenifer, Sh’ym, Alizée……… « artistes » convenues, dépourvues de tout talent artistique, mais les majors pour des questions de profits n’ont aucun scrupules à nous imposer cette pollution sonore. Tous ces pseudos artistes appartiennent au système comme d’autres pseudos scientifiques appartiennent au conseil du même nom

    • Lika
      Je partage tout à fait votre avis!!! C’est soi disant chanteuses, sans courage.
      Merci à Madame Volange pour son très beau texte qui m’a donné les larmes aux yeux.
      Quand je pense à tous ses enfants que l’on ne protège pas, moi aussi mère de personne, je me dit mais où sont passés les mères lionnes!!! Comment peuvent-elles laissaient faire? Prions pour qu’un jour elles réagissent!

  8. Liz

    Merci Delphine, les écrits restent, comme on le sait. Ils se méditent dans le silence.

  9. Francois

    Il n’y a evidemmment pas de video juste le superbe texte qui allie a la voix ne font qu’un
    Merci donc a Delphine et a Ricardo

  10. Jean Lopez

    La lâcheté nous a depuis longtemps été vendue pour que mieux nous nous départions de notre intégrité
    Nous pouvons encore et toujours reprendre notre âme si et seulement si nous trouvons le courage de prospecter nos désirs profonds

  11. Jocelyne Lagarde

    Bonjour Ricardo merci d’avoir été le vecteur de ce texte magnifique, merci Delphine pour votre poésie.
    Ricardo je vous suis tous les jours merci pour votre engagement , je voyage avec vous et adhère en tout point à ce que vous nous dites, vous êtes le porte parole des silencieux,( entre autres)…….mais néanmoins résistants, vous m’aidez à croire à ma liberté autour de tous ces gens vaccinés.
    MERCI

  12. Frédéric Mari

    Au royaume des aveugles, les borgnes… sont internés.

  13. Libellule

    Merci Ricardo de permettre à de si belles vibrations de nous toucher.
    Vivement le lancement de la Une, qui sera à n’en pas douter, un abreuvoir de lumière !

  14. Lévêsque Noel

    Un texte d’une beauté littéraire, d’une vérité et d’une force incroyables, merci.

  15. Jacob

    Je viens de laisser un commentaire sous la vidéo enregistrée en Corse, et je disais que la version écrite méritait d’être publiée. Me voici exaucé en quelques secondes.
    Profond respect Delphine !

  16. Olivier Jarrige

    Le texte est magnifique merci.
    L’écouter (cf la minute précédente) c’est encore plus percutant et fort.
    La beauté peut réveiller les plus endormis.
    La beauté sauvera le monde.
    Merci.

  17. barbisan laura

    Magnifique Delphine , je ne suis qu’une grand’mère et heureusement mais petits enfants sont grands et sont de mon avis ! Mais quand je vois des petits buts avec leurs muselière cela me fait très mal au coeur ! Merci Ricardo pour votre combats !!!

  18. Jean-Noël RONY

    merci Delphine de mettre courageusement votre talent au service du bien.
    Hier je parlais d’un enfant de 13 ans à mon travail, dont les parents tous deux vaccinés lui avaient
    programmé cet après midi la première injection de Pfizer.
    Eh bien tout ce que je lui ai expliqué hier ( étude Pfizer : 79 % des enfants vaccinés ont eu des effets secondaires ), etc … l’a convaincu, il a osé affronter son papa, et dire NON !!!
    Il a pu choisir en conscience à 13 ans de refuser la vaccination !!!
    Comme quoi on peut assez vite défaire la manipulation.
    Vivement que je puisse dire : « allez voir LA UNE TV  »
    le bout du tunnel est proche.
    Merci Richard !!!

  19. ayala

    magnifique ce texte ravie quelle belle artiste une vraie

  20. François Lutz

    Magnifique texte ! Merci Delphine et merci Ricardo !

  21. dupont

    c est pas avec la fleurs au fusil qu il faut se battre mais avec la baionette!

  22. François LEBEDEL

    Texte superbe, d’une haute sensibilité poétique en même temps que spirituelle. J’aime beaucoup, merci infiniment pour cette belle offrande.

  23. MAILLY Ph.

    Bonjour,
    Impossible de démarrer la vidéo.
    Et de plus je laisse ce message pour la seconde fois, car le premier n’a apparemment pas été enregistré, ce n’est pas la première fois que je rencontre ce problème !

  24. Brigitte de Bretagne

    Complainte d’une âme pure … Mille merci Delphine !

  25. Marianne

    Merci infiniment pour le partage supplémentaire de votre texte ….
    Namasté

    • Flo

      Un diamant de poésie !

      Merci beaucoup pour ce cadeau.

      Flo

  26. LAFAGE

    Ceci est mon testament.

    Si je meurs, surtout ne me vaccinez pas, ni moi ni mon chat.

    Marseille le 22 juin 2021.

  27. xavierem

    Chère Delphine Volange, vous portez tellement bien votre nom!
    Sur votre site officiel, il est écrit que vous êtes née en 1799. Je veux bien croire que votre âme a traversé tant d’années tant elle doit respirer la bonté, la compassion, l’empathie et fonctionner à l’intelligence consciente. Je suis tout simplement admiratif.

  28. OLGA SUAREZ

    Delphine et Ricardo, je commence à traduire ce merveilleux poème en espagnol et en catalan, et je vais le faire voyager. Recherchons la beauté car c’est la seule devise qui vaille vraiment le coup dans ce monde pitoyable. Olga depuis l’est de l’Espagne

  29. Milou

    Tout à la fois chanter avec la Castafiore « Je ris de me voir si belle en ce Miroir » et parodier Coluche au premier degré lorsqu’il raille les moqueurs (« wouah, le c.. ! ») en une aussi légère et gracieuse élégie constitue un exploit très impressionnant.
    Il n’est pas douteux que la réflexion impartiale sur l’analyse morale des causes de la situation que nous vivons y trouvera son compte (dans le sens de « elle a son compte »).
    M.

    • Liotard

      Bonsoir aux résistants.Ce texte est beau,bien écrit et poétique…plus facile à lire qu’à ecoûter …Merci.
      Cette pandémie m’a révélé que le peuple français est un troupeau de moutons à qui on peut faire faire n’importe quoi même les hommes soit disant durs à cuire…mais la femme est l’avenir de l’homme…
      Depuis un an je porte un gilet jaune tous les jours où que j’aille avec des messages d’alerte au dos.Or à part quelques rares personnes peu de gens m’ont interpellé pourtant plusieurs milliers ont lu!…
      Mais l’histoire est loin d’être finie y compris sur les fraudes électorales gigantesques aux USA…
      Et sachez qu’il y a un antidote,tres ancien,à la protéine Spike des « vaccins » qui sera meurtrière à l’automne et hiver prochains et que nos tortionnaires connaissent bien sûr…
      Il s’agit de la Suramine et de l’acide Shikimique contenues dans les aiguilles de pin sylvestre.En infusion ou huile essentielle.cf articles de Miss Red Pill.
      Bon courage et bonne santé.Cdt.

      • Gorma

        Bonjour votre conseil sur les aiguilles de pin est à utilisé dans quelle circonstance ? Pour les vaccinés ou non vacciné ? Merci

  30. Madu

    Texte vibrant, tout simplement sublime , Merci Madame et merci Richard de l’avoir posté !

  31. Coccinelle

    🙏😍😘 ❤️🧡💛💚💙💜

  32. Scheidt

    Très beau texte seulement ce que je crains, vue l’hypnose dans laquelle sont plongés énormément de Français j’ai bien peur qu’ils ne ce réveilles jamais. Après tant de mois d’alertes de tous les jours , de dialogues perpétuels ….

  33. Mathieu Nové-Josserand

    Oui l’aube viendra…merci à vous d’encourager la beauté du monde.

  34. Sylvie

    Madame qui parlez si beau
    Oui, bien sûr, l’Amour est feu.
    Et pour accéder à sa chambre haute,
    qui est au cœur de notre cœur,
    il nous faut laisser ce à quoi nous sommes attachés
    – tout, exactement, de ce qui nous empèse.
    Alors nous devenons son héraut serviteur
    sa mère protectrice
    son frère sa sœur
    et son petit enfant.

  35. Stéphane Filhon

    Le féminisme comme tout le reste, n’est pas gage de résistance, d’amour et de justesse. Là aussi l’habit ne fait pas le moine. Ce n’est que face à la véritable adversité que chacun se révèle tel qu’il est véritablement. Féministes ou non, dans l’histoire, les nantis ont toujours plus fait preuve de collaboration, voire même pire lorsque l’heure de s’impliquer et de s’exposer réellement sonnait.
    Très beau texte madame et plutôt que du féminisme, tâchons d’être partisans du cœurinisme, équilibre et justesse entre les féminines et les masculins, , enfin mains dans les mains pour le nouveau monde ! Il est temps que la guerre entre les femmes et les hommes cesse, de mon point de vue elle est la source, la cause, l’origine de toutes les autres. Belle soirée.

  36. Catia Mazzafera

    Ce texte est absolument magnifique et très émouvant Merci pour ce cri du coeur

  37. Philippe Murat

    Un immense merci à Delphine, pour mettre en lumière l’inconscience, la bêtise, la lâcheté de cette génération de parents qui ignorent leur mission et leur responsabilité, qui n’ont aucun sens du devoir qui est le leur, étant capables de livrer le prolongement d’eux mêmes aux loups exécuteurs de la sentence diabolique. Merci Delphine, d’envoyer la purée de la sorte. C’est exactement ce dont cette armée de mollusques a besoin, en espérant qu’enfin, un jour pas trop lointain, la décharge envoyée finisse par les réveiller.
    Et à Ricardo, qui n’est pas très loin: merci merci merci de nous avoir présenté un tel talent. Nous en redemandons, bien évidemment.
    Bien à vous, prenez bien soin de vous, on vous aime.

  38. Thibaud

    Ce texte est très beau, merci . Il pose la question de la sensibilité, je m’interroge aussi sur cette perte de sens , de bon sens, et en suis désolée pour les plus jeunes, les enfants, ces êtres que l’on prive de la toute simple et naturelle possibilité d’offrir leur visage et leur souffle au monde…

  39. jonas

    Très beau texte et juste texte, en un élégant langage. Je me permets de le partager sur mon site de « non asservie » web : laplumerouge-lrouchepleume.com

  40. Simone

    C’est vrai, la beauté sauvera le monde et le courage, notre Liberté. Merci infiniment pour ce texte et pour les commentaires approbateurs qui réconfortent. Cela témoigne qu’en France, il y a encore et malgré tout, des poètes, des résistants, des gens réfléchis, intelligents et dont le coeur bat au rythme des belles vibrations de la Nature et pour le respect de notre intégrité.
    Merci Delphine, merci Ricardo

  41. Luciel

    Chère Delphine Volange, Merci pour ce texte de si haute volée – Comme vous, l’immobilisme des louves que nous sommes toutes dès lors que nous devenons mères, le mutisme des lionnes si promptes à la réponse provocante dès lors qu’on touche à leurs droits fondamentaux, me sidèrent autant qu’ils me consternent – si celles qui sont censées être les gardiennes de la vie n’éprouvent plus le besoin de protéger leur descendance envers et contre tout, serait-ce le signe qu ‘un certain nombre de personnes, abreuvées depuis tant d’années de nourritures délétères, se trouvent maintenant descendues fort bas dans l’échelle de l’humanisme ? …. Mais vous avez raison, bien que la nuit fasse peser sur nous son lourd manteau, l’aube viendre – les Gentils vous embrassent,

  42. Merci pour vos mots… et cette fin : « Bien que la nuit fasse peser sur nous son lourd manteau, l’aube viendra » venant souffler sur nos braises d’espoir d’un Lendemain.

  43. Georgette DESBROSSES

    Une belle personne, et un très beau texte…
    Oui, où sont-elles donc ces mères qui protègent leurs enfants ?
    Où sont ces féministes qui revendiquent habituellement « Notre corps nous appartient ! » ?
    Pareillement, j’ai cru que l’appel de la vie, que la force de l’amour, nous uniraient face à l’adversité.
    Parce que JE REFUSE QUE CE SOIT LE MAL QUI GAGNE !
    Mais « nous brûlons d’amour », et cette flamme finira bien par triompher des ténèbres !

  44. Mungra

    Merci beaucoup pour votre merveilleux texte 🙏💖

  45. Dominique PELLET

    magnifique, Merci; la mémoire du monde est eternel, la vérité plane, soudain elle se pose et tout le monde la regarde et se tait.

  46. Angelo Giammarresi

    Merci Delphine, vous cette très spéciale dans cette monde de nullité. Merci Ricardo

  47. Gérard B.

    Si vous le dites mais est ce que c’est avec des textes enflammés comme ca qu’on va résoudre le problème non plus.
    Dupont et d’autres le disent eux non plus même si c’est joliment tourné quoique ..
    quel roi va vous saluer pour quelles bravoures je ne comprend pas

    je préfèrerais des choses plus plus pratiques pour nous sortir de là voyez vous
    on ne fait rien là si on regarde bien. moi non plus me direz vous. Personne n a de solution et pour cette raison on se regroupe où on peut mais on sait pas où ca va aller si l armée ne fait rien si rien ne marche; oui on peut prier la bonne vierge
    Merci et bon été on verra bien à la rentrée.

  48. aa

    si vous saviez moi dans ma branche spécifique , ce que je découvre !!
    nous avons tous été bernés d’une manière ou d’une autre , mais maintenant tout se dévoile :
    bon courage à tous !

  49. Chovogeon yolande

    Merci infiniment pour ce superbe texte dévoilant la véracité d’une situation dramatique. Plein de sentiments et ressentiments: sensibilité, étonnement, affliction… Mais aussi de courage et d’espoir.

  50. Yoann

    La légion des Doux!!!

    ça me parle tellement.

  51. Bour Veronique

    Merci pour cette foi et ce courage sous cette belle écriture.
    Pour moi impossible de faire marcher la vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera visible dans un délai de 2h, merci pour votre compréhension