Posté le 28/12/2020
3187 vues
Partager sur ...

11 commentaires

  1. Je pense que beaucoup ont compris mais sont résignés…nous sommes pris au piège comme dans un filet!
    Comment faire? Si nos représentants à l’Assemblée et au Sénat ne stoppent pas leur folie liberticide…nous sommes pieds et poings liés.

  2. Nicolas

    Il faut que le peuple ce réveil ensemble on peut aller loin seule c’est la mort assuré
    Que de belle parole je suis 100 pour 100 avec vous bravo de nous ouvrir les yeux a l’inverse de ce qui les ferme

  3. Lorcy

    Bravo , je vous apprécie , vous êtes formidable. Merci à vous.

  4. Coralie

    Merci pour vos minutes toujours plus pertinentes… Vos interview sur FS sont passionnantes également
    Encore et toujours MERCI !

  5. mario roma

    Bien sur que ça interpelle . Ils manipulent les chiffres selon leur bon plaisir , rien n’est controllable . Et pourquoi on leur ferait confiance alors qu’ils ont échoué partout . 3ème vague parce que ils le veulent bien , or , rien ne confirme leurs chiffres qu’ils nous jettent comme des os aux chiens.

  6. Stephen D.

    Je pense pareil, nous sommes seuls et reclus chez nous. Notre liberté ne nous appartient plus.
    Merci pour vos vidéos ?

    • Parisi

      Mr Boutry,
      Est-il besoin de confirmer que tout cela est programmé?
      Oui je confirme comme vous que cette gigantesque tromperie, magistralement orchestrée depuis fort longtemps n’a pour seul objectif que de nous soumettre.
      Ce programme, s’il arrive en 2020, n’est que l’accouchement d’une conception très ancienne.
      Je me suis même demandé, si G.Orwell était un visionnaire où bien un complice machiavélique de ce qui se trame de nos jours.
      Il suffirait de peu pour que 1984 se transforme en 2020 /21.
      Étrange coïncidence que la ressemblance de cette fiction d’anticipation avec la réalité contemporaine qui nous concerne.
      Admettons…
      Quoiqu’il en soit, ne sommes nous pas sur le chemin d’un avenir apocalyptique, c’est à dire un temps qui nous annonce quelques révélations d’obscurentisme.
      Qui sont ceux qui récoltent les fruits de ce qu’ils ont semé il y a fort longtemps.
      Nous avons bien quelques noms mais pour l’heure, pas de preuves. Et trop de peur.
      Et puis pour être honnêtes envers nous mêmes, ne sommes nous pas tous complices de ce dénouement.
      Le programme fonctionne à merveille au sein des masses.
      Certains sont terrifiés, d’autres préfèrent ne pas savoir, certains croient à la bienveillance de leurs bourreaux, et puis que reste-t-il ? Quelques éveillés, certes nombreux mais pas assez encore pour ériger le mur face à l’ennemi. Dumoins pour le moment.
      Notre président a dit que nous étions en guerre. Oui mais contre qui le sommes-nous ?
      Pour ma part je n’ai jamais été en guerre contre un virus ou une bactérie. Ce n’est pas la définition qui convient. Une maladie n’est pas un ennemi, tout au plus un handicap auquel il faut pallier.
      Alors finalement, en guerre contre qui…
      Serait-ce comme par le passé, un conflit entre humains. Sans doute que oui.
      L’histoire se répète inexorablement et nul doute que se dresse aujourd’hui devant les hommes le plus grand génocide de l’humanité.
      Pour quelques poignées de dollars, pour un pouvoir démesuré égocentrique, pour des hommes qui s’octroient l’identité de Dieu.
      Sommes nous à l’aube d’un basculement vertigineux, un changement de dimension.
      Ce qui est certain c’est que nous ne reviendrons jamais plus en arrière. Tant pis ou tant mieux. Dans le fond, ce que nous fûmes jadis et ce que nous étions il y a peu n’était pas si glorieux.
      Certes le gouffre qui s’est ouvert comme un ogre affamé ne nous promet rien d’alléchant.
      Mais je crois que tout ceci n’est qu’un passage, un pont qui relie un temps à un autre.
      Entre les deux sans doute y aura-t-il beaucoup de souffrances. C’est déjà commencé.
      Et pourtant, beaucoup ne voient toujours pas l’évidence. C’est étrange et si triste.
      Voilà que quelques milliards d’individus se soumettent à la volonté d’une si petite minorité.
      Incroyable comme constat. Et pourtant si réel.
      De toutes les espèces vivantes, une seule détruit toutes les autres, pour désormais s’autodétruire.
      Est-ce là une logique justifiable !?
      Probablement pas. La vérité est ailleurs et nous allons la rencontrer.
      À bien y réfléchir il ne peut en être autrement.
      Méditons sur ce que sera demain.

  7. Ilf45

    Que de mensonges et manipulations quand on est réveillé et qu’on sait les déjouer!! ils nous conduisent à grands pas vers le great reset et vers le transhumanisme…ce qui est terrible,c’est qu’on voudrait alerter la population,lui pointer la gravité de ce qui se passe…mais il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir!!

  8. Boust

    Merci Richard, pour cette « minute » de prise de conscience salutaire, indispensable et courageuse!… Pour faire echo aux commentaires, je n’aurai que deux réflexions
    Premièrement la peur (et de tout ce qui la cristallise) est du domaine de l’irrationnel. On ne peut donc pas utiliser un argumentaire qui tienne la route en face de personnes (fussent-elles des amis proches ou de la famille) qui viennent de découvrir qu’elles sont vouées à disparaître! Concernant la représentation populaire, il faut bien voir que la quasi totalité des députés LREM n’avaient aucune envergure et profitent d’une carrière politique inespérée basée sur leur virginité pénale (au moment des grands élans lyriques du candidat Macron). On ne peut pas leur reprocher d’avoir la reconnaissance du ventre. On aimerait quand même un peu plus de c…!

  9. Sally J.

    J’aurais décidément bien aimé connaître votre grand-mère 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera visible dans un délai de 2h, merci pour votre compréhension