Posté le 14/12/2020
3471 vues
Partager sur ...

16 commentaires

  1. Klaus Rabba

    La demande de démocratie directe est également soulevée à plusieurs reprises en Allemagne. Les élites élues se sont éloignées à des kilomètres du peuple – du souverain, et vivent dans une tour d’ivoire. Protégés par la presse et la radio d’État complaisante, les illustres représentants du peuple croient en leurs propres slogans et ne peuvent plus faire la distinction entre les intérêts du peuple et ceux du lobby.

    • Bouet

      Ce serait parfait pour moi Ricardo. Mais est-ce possible avec cette dictature au-dessus de nos têtes . Merci encore à vous.

  2. Rafik

    Je suis partant pour la démocratie directe et aussi pour la peine capitale pour les élus qui trahissent le peuple une fois au pouvoir.

  3. Magali

    Je suis entièrement d’accord! Je ne veux pas revenir au monde d’avant, le peuple doit se retrousser les manches et gérer lui-même le pays. Plus de président et surtout, PLUS D’ENRICHISSEMENT PERSONNEL pour les personnes en charge des affaires du pays!

  4. Forest Marc

    La Suisse est tout sauf un modèle de vertu . Il faut avoir voyagé pour le savoir. Les voir agir à l’étranger en dit long sur leur capacité a phagocyter les lieux qu’ils fréquentent . La dernière en date ils sont impliqué dans l’affaire des élections américaine au travers de la banque UBS . Mais ils ont aussi début des années 2000 tenté de faire grimper le cours du riz en achetant les récoltes mondiales avant plantation en accord avec le gouvernement Philippin pour le stockage , puis ls font fait courir le bruit d’une possible pénurie mondiale afin de faire grimper les cours en Bourse , La Chine a publié un démenti et éventé leur combine . Alors question morale il vaudrait mieux choisir un autre pays comme exemple .

  5. Lerohc

    Bonjour.

    Je vous découvre et vous encourage car vos éditos sont de bon aloi.

    Pour ce qui est de votre suggestion de gouvernance , je vous suis sur l’objectif ,mais pas sur les moyens. Nous sommes un peuple éternellement en chamaille, nous ne sommes pas Helvètes , et avons besoin d’une figure tutélaire pour synthétiser la volonté. La fédéralisation reproduira localement le défaut actuel de l’État centralisé. On le constate avec les présidence de région, ou de communes.

    Il nous faut trouver l’honnête homme/ femme qui ne profitera pas de sa position de président pour imposer un agenda anti démocratique, mais construira un pays réellement indépendant, autonome et souverain.
    De grands exemples existent pour démontrer cela.

    C’est à nous le peuple, de se libérer de l’emprise des médias « mainstream » pour retrouver une analyse correcte de notre situation et en tirer les bonnes résolutions. Il faut sortir de l’esprit fourmiller, et retrouver de la sérénité.

    Il faut regarder qui se lève pour combattre en 2022 , le choisir et le soutenir de toutes nos forces dans les buts que vous avez énoncés ci-dessus.

    Merci de votre travail.

    • GERARD LORENZI

      Je suis d accord pour un changement de gouvernance 6ieme république ou autre…..le tsunami aura bien lieu prochainement..J espere que tous les français deviendront civilement désobéissants mais non-violents…le nombre fait la force non-violente.. mais il y a du boulot….bravo a vous M Boutry vous allez rassembler d autres journalistes….et réveiller d autres consciences. Petit à petit et avec patience le peuple reprendra ses droits et ses libertés..

  6. Eric

    Personnellement et politiquement, je plaide depuis longtemps pour une VIe République, afin d’éradiquer cette Ve qui n’est pas autre chose qu’une République monarchique, ou une monarchie républicaine, comme on le voudra.
    Sinon, je confirme ton analyse Richard – je suis un confrère journaliste qui suis de TRÈS PRES ce qui se passe depuis neuf mois. A la lumière de ce que je sais aujourd’hui, je pense que Macron and Co ont énormément de soucis à se faire pour janvier et février.

  7. Jean-Naïdi LE FÈVRE

    Je pense aussi que le modèle de conseil fédéral, où une présidence tournante sans plein pouvoir est encadrée par un conseil, où le peuple est consulté sur chacune des décisions importantes par référendum et où la démocratie est directe dans la quelle les citoyennes et les citoyens exercent directement le pouvoir sans l’intermédiaire de toutes et tous les représentantes et les représentants serait un bon changement.
    Les françaises et les français seraient-elles et seraient-ils prêtes et prêts à s’impliquer dans la politique plutôt que de faire confiance aveuglement aux représentantes et aux représentants élus ?
    Je ne savais pas que ça existait, à mon avis ce serait bien et j’espère qu’un bon nombre le partage, car demander le changement de constitution ne se fait pas comme ça.
    Comment cette demande de changement peut-elle être faite ?
    Il y a t’il un nombre de personnes minimum qui doivent le demander ?
    Comment proposer ce changement à la population ?
    Merci à vous Richard coeur de lion !
    Au revoir
    Jean-Naïdi

  8. Eve Blancafort

    Eve Blancafort

    Tout a fait d’accord avec Lerohc ; nous sommes un pays de chamailleurs et rien de solide ne peut-être construit sur de telles bases.

    Il faudra chercher et trouver celui ou celle qui possédera suffisamment de vertus afin de gouverner avec bcp de sagesse et de bienveillance, cela suffira à fédérer toute la population… Je pense qu’il s’imposerait naturellement a nous, le peuple, quand le temps sera venu..

  9. et bien puisque l’on demande ce que j’en pense : il est grand temps que cela change et rapidement car si la situation évolue comme elle est en train de filer actuellement, nous allons à notre perte économique, sociale et environnementale, IL EST GRAND TEMPS D’ AGIR, pour notre survie, et pour l’humanité .

  10. LIA B.

    Je suis en accord avec vos idées et heureuse de réaliser chaque jour que je ne suis pas seule à penser ce que vous aussi vous pensez Richard ; merci infiniment pour votre courage. Vous dîtes les choses à notre place, nous qui ne sommes jamais entendus. Mais on commence à être nombreux à sortir dans la rue pour dire NON, NOUS NE VOULONS PAS DE CETTE VIE, ni pour nous, ni pour nos enfants, encore moins pour nos anciens. Alors soyons fiers de faire partie des éclairés. Le combat ne fait que commencer et il n’est pas trop tard. On continue. Et je vous écoute tous les jours.

  11. Bonjour monsieur Boutry. Je vous ai découvert depuis peu et à mon avis, votre grand-mère a dû vous inculquer les règles suivantes: concision, efficacité et humour. Je retrouve ces trois constantes dans vos vidéos qui sont comme un antidote à la pléthore de mensonges que j’entends sur les médias « officiels ». Je n’ai qu’une chose à vous dire: continuez à lutter contre la désinformation! Encore bravo et merci pour votre travail.

  12. jp Denjean

    Je pense que vous avez tort totalement sur la troisième vague. hélas! Mais surement. Il n’y aura pas de tsunami aucun: regardez les avec leurs masques sur la figure , alors qu’il est écrit sur les paquets qu’ils ne protègent pas des virus ! allez faire un tour dans les magasins Iphone ou les Macdo !!! regardez les tous avec leurs masques entassés dans le métros plus serrés que des poulets dans un élevage industriel!! Fourtillan à l’asile, Peronne perd son poste Raoul attaqué au conseil de l’ordre, l’oligarchie et tous vos confrères journalistes ne leur pardonneront JAMAIS. D’ailleurs PASUN ne se mobilise pour ASSANGE, pas un n’a rendu sa légion d’honneur Sisi!!!

  13. Freeman

    Lors des dernières élections régionales, je n’avais envie de voter pour aucun candidat, écoeuré par tous sans exception. Par hasard, je suis passé devant les panneaux électoraux d’une ville qui n’était pas la mienne et ai vu un panneau avec l’affiche France Démocratie Directe. J’ai voté pour car dans ma ville, il y avait au moins le bulletin alors qu’il n’y était pas dans d’autres, m’ont dit des amis. On a fait 0.60 % mais au moins c’est un début. Je n’ai pas vérifié qui était derrière ce parti et cela reste à creuser. A une époque j’ai pensé que l’Europe pourrait aider à sortir la France de son encrassement administratif mais quelqu’un m’avait averti que cela allait être le contraire. Aujourd’hui sortir de l’Europe, évidente plateforme du Nouvel Ordre Mondial est l’urgence absolue (« What ever it takes » pour citer qui vous savez).
    Merci Richard de votre appel qui est celui du bon sens et de l’évidence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera visible dans un délai de 2h, merci pour votre compréhension